Menu

Déjeuner au restaurant « Le Tamarillos », à Montpellier

Comme je vous l’avais dit dans un précédent post, nous étions il y a quelques temps à Montpellier pour voir mon groupe de musique fétiche…
Comme la musique ne nourrit pas son homme (ni sa femme :-)), il a fallu qu’on trouve des restaurants dans cette belle ville du Languedoc. Nous voulions aller à La Maison de la Lozère, mais malheureusement c’est fermé le samedi et dimanche midi.

Alors nous sommes allés, au hasard de nos balades dans la ville, dans le restaurant « Duo » (il avait fait l’objet d’un compte-rendu précédent), et au « Tamarillos ».
Ce dernier établissement nous avait été conseillé, et la Carte sur son site internet nous avait titillé les papilles. Son Chef, Philippe Chapon a été pendant 12 ans Chef Pâtissier chez Guy Savoy, et il a été également double Champion des Desserts en France. Sa cuisine se veut résolument orientée et basée sur les fleurs et les fruits.
L’établissement d’environ 25 couverts est situé dans un endroit agréable, sur la Place du Marché aux Fleurs… ce n’est peut-être pas le fruit du hasard!

Restaurant « Le Tamarillos » (source www.tamarillos.biz)

Sur le site internet de l’établissement le choix de la Carte est vaste: pas moins de 4 menus avec des prix s’échelonnant de 55 à 90 euros. Mais, petite déception en consultant la carte sur place, tous les convives de la table doivent choisir le même Menu, ce qui n’était pas précisé sur le site; c’est souvent le cas pour des Menus Dégustation, mais ici, c’est pour tous les Menus…
Pas facile alors que tous les convives se mettent d’accord pour le même menu, surtout que dans chaque Menu les plats sont imposés, aucun choix possible…
On arrive finalement à se mettre d’accord pour le Menu à 70 euros, il faut juste demander à échanger le foie gras poêlé au chocolat pour Dominique (qui n’est pas très fan du FG poêlé) contre la côte de veau du Menu moins cher à 55 euros: ça ne devrait pas poser de problème…
La serveuse va quand même demander au Chef: c’est possible, moyennant un supplément de 5 euros… on trouve cela pas très commercial comme réaction, mais bon…

On commence le Menu par 2 amuses bouches servies simultanément:

Soupe de langoustines aux châtaignes

Foie gras cuit à la vanille

Ces 2 mises en bouches sont très agréables. La soupe de langoustine est savoureuse et le fois gras délicatement parfumé à la vanille (ni trop, ni trop peu). Les assiettes de service sont à l’image des tables et du décor, modernes et colorées.

On continue ensuite par l’entrée prévue au Menu:

Noix de Saint-Jacques aux pistaches, fleurs à croquer

Dans ce plat on trouve des pensées au goût mentholé, et des fleurs de bourrache, bien connues pour leur goût prononcé d’huîtres. Les noix de Saint-Jacques, sur leur lit de pousses d’épinard, sont cuites à point.

Puis la 2ème entrée arrive:

Langoustines aux fraises craquantes

La 2ème entrée ressemble (un peu trop) visuellement à la 1ère. Les langoustines sont posées sur un risotto au citron vert et un lit de jeunes pousses de salade. Les avis divergent sur leur cuisson, à point pour moi, un peu trop cuites pour Domi, ce qui rend leur chair un peu pâteuse. Quelques rares fraises émincées, de nombreuses fleurs de sauge ananas, au goût caractéristique.

Arrivent ensuite nos plats de viande: le foie gras…

Foie gras poêlé au chocolat

Ma fille a trouvé le mélange foie gras/chocolat un peu surprenant; quant à moi j’ai aimé ce foie gras accompagné de ses fleurs de capucine, sans que ça me laisse un souvenir inoubliable.

…et la côte de veau qu’a choisi Dominique:

Côte de veau sauce à l’orange, purée aux herbes

Déception sur ce plat: la sauce à l’orange pourrait être un peu plus parfumée et le veau devait être tout petit, car sa côte n’est pas bien grande…

Sur le menu il est prévu ensuite « Fromages et fruits« :

Pas de plateau de fromages, mais des assiettes avec des (toutes petites) portions de fromage, qui laisseraient les vrais amateurs de fromage sur leur faim… quant aux fruits, attendus dans l’intitulé du plat, cela se résume à un cerneau de noix et un peu de confiture… no comment!

Ensuite, sur le menu, était inscrit: « Douces fleurs à découvrir« … il s’agissait de 2 infusions froides à base d’hibiscus et de mauves:

Celle à la rose était bonne, par contre je n’ai pas du tout apprécié celle à l’hibiscus, je l’ai trouvé beaucoup trop aigre.

Les 2 desserts prévus au Menu arrivent enfin. Il me tarde de voir les réalisations du Chef, qui, j’espère seront dignes de son palmarès et de son parcours professionnel. Le premier dessert est une variation autour de la pomme:

Les pommes tranchées très fines apportent une touche visuelle intéressante; mais le dessert reste très simple dans son ensemble: compote classique tout autour, boule de sorbet à la pomme dessus, rien de vraiment transcendant… je m’attendais à mieux.

Quasiment simultanément nous est servie une très bonne mignardise, sur une petite assiette:

Au bout d’un moment on commence à se poser quelques questions: cela ressemble étrangement à l’énoncé du 2ème dessert: « Croustillant praliné chocolat et mangue« … mais c’est juste une bouchée grosse comme 2 framboises, est-ce vraiment le 2éme dessert?
Pour lever le doute, Dominique pose la question à la serveuse… et oui, c’est bien le 2ème dessert! Gourmands avides de belles portions s’abstenir!

En même temps que les desserts, la serveuse amène à notre table le livre d’Or du restaurant, ainsi qu’un livre de recettes que le Chef a écrit… pour qu’on l’achète?
Qu’un livre d’Or soit à disposition dans la Salle, que le livre du Chef soit exposé quelque part, oui… qu’on les amène à votre table pour un peu « forcer » la main, je n’adhère pas vraiment à cette idée…

Vous l’aurez compris, notre déception est allée croissante au fur et à mesure du repas; on s’attendait à mieux pour un menu qui est quand même à 70 euros et des propositions alléchantes. Les fleurs présentes dans les plats ne justifient pas, à mon sens, un prix aussi élevé pour un Menu dont certains plats sont servis aussi chichement.

Le Chef, qui est venu discuter avec nous, essaiera de nous faire comprendre que le Menu est quand même moins cher qu’à la Carte, qu’au niveau du service il y a près de 20 interventions en salle sur un tel menu, etc…. sans réussir à nous convaincre… d’autant plus que le service en Salle est assurée par une seule personne, et qu’ils ne sont pas beaucoup plus nombreux en cuisine: les frais de personnel sont certainement réduits au strict minimum…

Seule bonne surprise en payant l’addition: on n’a pas payé les 5 euros demandés pour le supplément de la côte de veau; oubli ou geste commercial?

Découvrez l’avis des iTasteurs

Restaurant « Le Tamarillos »
2 place du Marché aux fleurs
34000 Montpellier
tél: 04 67 60 06 00

Après cette déception, la journée s’était merveilleusement terminée par une petite halte chez Lavande sur le chemin du retour: de la bonne humeur, des « zézettes de Sète« , tout était là pour passer un super moment!

technorati tags:
del.icio.us tags: 

Ce billet vous a plu? Pour être averti automatiquement à chaque nouvelle diffusion sur le blog, inscrivez vous ici !


Les Textes et Photos sur « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », sont protégés par Copyright. Toute reproduction interdite sans accord de l’auteur.
© 2006-2011 .
All writing and photography on « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », is Copyright © 2006-2011. All rights reserved.

Commentaires
  1. nana | Répondre
  2. Lavande | Répondre
  3. Anne | Répondre
  4. chantal33 | Répondre
  5. christine1965 | Répondre
  6. Tiuscha | Répondre
  7. Val | Répondre
  8. Mélinda | Répondre
  9. Sandrine | Répondre
  10. isa | Répondre
  11. Nicole | Répondre
  12. therese | Répondre
  13. elsag | Répondre
  14. CORINNE | Répondre
  15. LABORD | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *