Menu

Dîner chez Jean Luc Tartarin (1 étoile Michelin) au Havre

Dernièrement s’est tenu à Deauville le festival OFF… alors, quitte à « monter » en Normandie, autant se faire une ou deux bonnes tables de la région, non?

Pour cette première escale gastronomique, nous sommes allés chez Jean Luc Tartarin au Havre, qui est honoré d’une étoile au Michelin: son établissement nous avait été recommandé par des lecteurs gastronomes… et j’ai eu le plaisir de le rencontrer lors du OFF, puisqu’il faisait une démo avec son ami Philippe Hardy, du restaurant « Le Mascaret ».

La salle est dans des tonalités de déco contemporaine… comme on aime 😉

Trois Menus sont disponibles: 44 euros (entrée, poisson, viande, dessert), 89 euros (2 entrées, 3 plats, fromages et dessert) et 145 euros (menu Dégustation 12 plats).
Le Menu à 44 euros est très abordable pour un dîner chez un étoilé, et semble être déjà assez copieux avec ses 3 plats + desssert, on va se laisser tenter par celui là…

Beurre Bordier et pains aux céréales, au levain et aux pommes de terre

On commence par des mises en bouches pour accompagner l’apéritif:

 

Petits cakes chorizo/olives; croquants de pain au citron confit; churros au Beaufort, semoule citron vert et croquettes de camembert (c’est le pays!)

En fait, ce n’était que pour nous faire patienter, car les vraies mises en bouches arrivent ensuite, et au nombre de 5 par personne!

De gauche à droite: bigorneaux et glace au concombre; oeuf à la neige salé, émulsion de fromage blanc à la noix de muscade; crème brûlée de foie gras et espuma de choucroute; jaune d’oeuf et écume d’araignée de mer; velouté de carottes à la cardamome… Un bel éventail de différentes saveurs.

C’est au tour de l’entrée:

Sur une bisque de crustacés façon « Lait de Poule », l’oeuf fermier au plat en « Trompe l’oeil », poudre d’agrumes caramélisée et encre de seiche.

Oeuf en trompe l’oeil: le blanc n’est pas du vrai blanc et en perçant le jaune d’oeuf, de l’encre de seiche se répand dans l’assiette comme par magie. Outre le côté très original, le goût de l’encre de seiche est relativement neutre. La bisque est particulièrement parfumée et goûteuse et cette entrée fait l’unanimité. C’est top!

Bonus du Chef, il nous offre ensuite un plat qui est prévu au Menu à 89 euros, et qui est un de ses plats « phare »… et, j’avoue que j’ai été séduite par ce plat!

Grosse langoustine fumée à la braise de romarin, cappuccino de jus de têtes crème iodée

Le visuel, l’olfactif puis les papilles sont comblés. Au côté spectacle lors de la présentation du plat sur les braises fumantes de romarin, suivent les effluves de fumée parfumée au romarin. La chair très fine de la langoustine est imprégnée de ce parfum; à peine cuite c’est un régal.

Le cappuccino qui l’accompagne est parfumé, légèrement corsé par de l’ail noir d’Aomori, cet ail confit pendant un mois dans de l’eau de mer et qui fait de plus en plus parler de lui et à juste raison.

On enchaine ensuite par le plat de poisson:

Lieu jaune de ligne étuvé longuement au beurre salé, pousses d’épinards, lait de pommes de terre émulsionné

Encore une très belle cuisson du poisson, ça fond en bouche… on regrette juste que le lait de pommes de terre émulsionné ne soit pas servi un peu plus généreusement ;-(

La viande:

Onglet de veau cuit saisi sur le sel, pâte d’avocats et pommes vertes, jus infusé de thé Matcha

La combinaison avocat et pommes Granny fonctionne bien, tout comme le mélange de textures croquantes et moelleuses et le contraste des saveurs acidulées et douces. L’onglet de veau est tendre et goûteux, le jus sera saucé jusqu’à la dernière goutte.

On finit par le dessert:

Tube croustillant à la crème de nougatine, quartier de mangue rôti, sirop au jasmin

Un dessert léger et frais, c’est parfait pour terminer ce beau repas!

Les mignardises pour accompagner le café: (merci Alain pour la photo :-))

Ganache chocolat noir, spéculoos, guimauve, tiramisu

Un petit tour ensuite en cuisine pour discuter à nouveau avec Jean-Luc et le féliciter pour son repas:

Quatre personnes seulement pour assurer jusqu’à 40 couverts… et le tout dans des cuisines pas bien grandes: chapeau bas Chef!
Jean Luc va gentiment me dévoiler quelques uns de ses secrets, comme celui de l’oeuf en trompe l’oeil… mais comme les tours de magie qui ne se dévoilent pas, je serai muette comme une carpe ^_^
bon allez, si vous êtes sages, je vous ferai bientôt sur le blog la langoustine fumée au romarin … 😉

Rectificatif: en 2012 le restaurant de Jean Luc Tartarin a été honoré d’une 2ème étoile au Michelin

Restaurant Jean Luc Tartarin
73 av. Foch
76600 Le Havre
tél: 02 35 45 46 20

Ce billet vous a plu? Pour être averti automatiquement à chaque nouvelle diffusion sur le blog, inscrivez vous ici !
Les Textes et Photos sur « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », sont protégés par Copyright. Toute reproduction interdite sans accord de l’auteur.
© 2006-2011 .
All writing and photography on « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », is Copyright © 2006-2011. All rights reserved.

Retrouvez-moi sur Instagram
Commentaires
  1. pierre | Répondre
  2. Céline | Répondre
  3. Celine | Répondre
  4. Léone | Répondre
  5. Lo | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *