Menu

Déjeuner au restaurant Le Gindreau – Saint-Médard- Pascal Bardet

ris de veau

C’est dans une ancienne école de village que Pascal Bardet et son épouse Sandrine se sont installés en 2013 en reprenant le restaurant Le Gindreau créé par Alexis Pélissou .

À quelques kilomètres de Cahors, le Gindreau est au cœur d’un lieu enchanteur, un village en pleine campagne surplombant la vallée du Vert.

C’est un retour aux sources pour ce Chef talentueux au brillant parcours étoilé (Chef 3* au Louis XV à Monaco…) natif du Lot. Aujourd’hui, avec 2 étoiles au Michelin, Pascal Bardet a su garder toute sa simplicité et au Gindreau on pratique l’art de vivre avec douceur et discrétion.

Son produit de prédilection c’est la truffe, il l’affectionne particulièrement depuis son plus jeune âge, « j’aime les truffes, j’aime les cuisiner, la truffe ce n’est que du plaisir ».
Mais bien sur la truffe est un produit saisonnier et Pascal Bardet excelle dans beaucoup d’autres produits ; ceux de son sud-ouest natal évidemment mais il n’oublie pas les produits d’ailleurs qui ont marqué sa sensibilité de cuisinier.

Des saveurs franches, une simplicité apparente avec une complexité certaine, au Gindreau c’est une cuisine de haute volée, une cuisine de goûts, d’odeurs et de saveurs qui vous attend.

Style élégant sans effet ostentatoire, accueil chaleureux d’une Maison authentique par Sandrine, la femme du Chef et la Maîtresse de maison.

Pain moelleux piquillos accompagné d’un beurre grillé noix et noisettes, tuiles au safran

Côté tarifs, le Gindreau est une vraie bonne surprise, les Menus s’etalonnent à 63 €, 73 et 93 €; pour les Menus Truffe, compter entre 109 et 159 € (tous les détails ici)… pour un 2 étoiles, c’est plus que raisonnable et il y a même un Menu Déjeuner à 42 €!
Alors c’est parti pour un mix de 2 Menus, dont un spécial truffe!

Pour débuter: Bavarois fenouil et galettes de tapioca, beignet de courge, truite fumée condiment oseille:

 

Amuse bouche du Menu truffe:

Pommes de terre Amandine noires de truffes marinées,, mousseline onctueuse au lard paysan, feuilleté aux cèbes, papada et truffes noires.

Un bouillon parmentier de folie, tous les sens sont en éveil!

Amuse bouche du Menu:

Coeur de poireaux fondants, mousse de haddock fumé

Simplicité mais alliance parfaite de ces 2 ingrédients, tout débute très bien.

Côté sommellerie on fait pleinement confiance à Florian Balzeau finaliste MOF 2018 et Meilleur sommelier de France 2018 du Gault&Millau.

L’entrée du menu truffe:

Suprême de caille fermière et foie gras aux petits navets et abattis, lentilles de Belvèze en vinaigrette tiède, râpée généreuse de truffes noires

Le foie gras est poché puis rôti, un plat concentré sur l’essentiel et le produit, savoureux, puissant, vivace… et très gourmand.

L’entrée du Menu:

Huître riche en iode et coquillages liés de leur court bouillon aux algues à peine pris, langues d’oursins, condiment au blé noir

On est dans le Lot mais Pascal Bardet s’eclate aussi en cuisinant à merveille des plats de la mer. A travers ce plat on respire l’air du large: huîtres hachées et marinées, palourdes dans leur jus, tuiles aux algues, pommes de terre Amandine marinées avec les langues d’oursins…une tuerie.

Le plat du Menu truffe:

Cœur de merlu de ligne recouvert de Mélanosporum pilée au mortier, feuilles de choux étuvées au feu de bois, sauce veloutée riche en truffes

Des ingrédients en totale harmonie, un mélange de douceur et de puissance, des truffes aux arômes envoûtants, absolument gé-nial!

Le plat du Menu:

ris de veau

Noix de ris de veau doré en cocotte, puis finement poudrée de ciboulette, cerfeuil et vert d’aillet, jeunes carottes cuisinées dans leurs sucs acidulés, radis macérés et navets tendres

Qualité et cuisson remarquables des ris de veau, justesse des goûts, l’atmosphère des lieux rime avec cette belle cuisine, on apprécie, on se régale, on sauce… Top.

Avant de passer au dessert dans le Menu truffe:

«Casse croûte» au Coulommiers truffé.

Puis on passe aux desserts pour terminer les festivités:

dessert truffe

Succès aux truffes, parfait Jivara au lait truffé, éclats d’amandes et noisettes torréfiées

Chocolat et truffe, le mariage qui fonctionne bien, c’est confirmé et parfaitement exécuté.

Citron Main de Bouddha confit et givré, fine meringue craquante et marmelade d’écorces, sorbet fromage blanc et bergamote

Je suis fan des desserts à base de meringue style pavlova, et j’avoue que ce dessert m’a vraiment séduite. Sous une fausse apparence de simplicité, les différentes textures aux agrumes sont époustouflantes, une merveille de douceur et d’acidité qui se mélangent avec une meringue crispy. Explosif en bouche.

Les mignardises… dont certaines sont à découvrir d’un coup de marteau:

Le Gindreau

Petite pause digestive pour passer en cuisine et humer les différentes truffes justes récoltées… oui oui oui, ça sent très très bon, je vous assure ^^

truffes

Pascal Bardet évoque avec passion le terroir qui va donner des truffes à l’aspect et au goût différent, c’est sur, on a affaire à un connaisseur !

Au Gindreau, vous l’avez compris, on trouve une cuisine généreuse, goûteuse, sincère, qui a su garder une âme, de la haute gastronomie sans chichi, précise, technique… un magnifique petit bijou dans la campagne lotoise!
Et en plus ce n’est pas si loin de Bordeaux ! (même en diligence, private joke ^^)

Restaurant Le Gindreau
Le Bourg
46150 Saint-Médard
tél 05 65 36 22 27

Commentaires
  1. Bosha | Répondre
  2. sandrine THOMAS | Répondre
    • Chantal Descazeaux | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *