Menu

Dîner Krug à Cordeillan Bages




Le dîner que je vais vous faire partager aujourd’hui est un dîner quasi unique, pour ne pas dire collector…
Quasi unique, car des dîners Krug à Cordeillan-Bages, à ma connaissance il n’y en a eu que 2 (le précédent avait eu lieu en novembre 2014).
Collector, car des dîners sous cette forme il n’y en aura plus : lors de ce dîner Krug Jean-Luc Rocha signait en effet un de ses derniers repas à Cordeillan-Bages.
Mais l’histoire de la Gastronomie ne s’arrête jamais ; deux semaines plus tard Jean-Luc quittait Cordeillan pour « monter » à Paris pour un nouveau challenge en tant que Chef des cuisines du Saint James, et comme je vous l’avais annoncé dernièrement, un nouveau Chef Julien Lefebvre, est en train de prendre ses marques à Cordeillan qui va réouvrir ses portes le 15 avril.

En attendant, revenons à ce dîner exceptionnel qui a eu lieu le 28 octobre 2016 au Château Cordeillan-Bages au coeur du Médoc:

Cordeillan Krug (51)

En sachant que de nombreuses bouteilles de Champagne Krug nous attendaient pour le dîner, nous avions prévu de rester sur place pour la nuit… on n’est jamais trop prudent, et cela aurait été quand même été dommage de ne pas profiter pleinement de ces breuvages d’exception ^^.
Cela nous a permis de découvrir les nouvelles et superbes chambres qui ont été entièrement refaites dans le Relais et Châteaux de Jean-Michel Cazes:

Cordeillan Bages (6)Cordeillan Krug (8)Cordeillan Krug (7)

Magnifique miroir Hermès

La Salle de bains est séparée de la chambre par une paroi vitrée , et cet élément déco est original et très sympa…
Pour plus d’intimité, la paroi s’opacifie en appuyant sur un interrupteur:

Allumé:

Cordeillan Krug (3)

Eteint:

Cordeillan Bages (4)

Magique non?

La soirée approche, il est temps de se pomponner ^^

Cordeillan Krug (12)

Rejoignons les petits salons du Château de Cordeillan-Bages, où les premières bouteilles de Krug Grande Cuvée nous attendent:

Cordeillan Krug (14)Cordeillan Krug (15)

J’ai le plaisir de retrouver Jean-Michel Cazes le propriétaire des lieux et Maggie Henriquez, une femme d’exception qui déborde de passion et d’énergie, la brillante PDG de Krug:

Cordeillan Krug (16)Cordeillan Krug (18)

Plusieurs assiettes de petits fours accompagnement le premier verre de la soirée:

Cordeillan Krug (20)Cordeillan Krug (19)

Il est temps de rejoindre les places assignées à chaque convive dans la Salle du restaurant spécialement aménagée pour l’événement:

Cordeillan Krug (9)Cordeillan Krug (10)Cordeillan Krug (11)

Tout au long de la soirée, Maggie Henriquez va nous présenter, avec l’exceptionnelle passion qui l’anime, les différents Champagnes Krug que l’on va déguster au cours du repas en accord mets et vins:

Cordeillan Krug (21)

On commence le dîner avec une première entrée présentée en verrine, et accompagnée d’un Krug Grande Cuvée 163ème édition, l’emblématique signature de la Maison Krug, un champagne d’une grande richesse et d’une fine élégance au delà des millésimes:

Cordeillan Krug (24)

L’oeuf et le saumon

Le plat suivant, accompagné d’un Krug millésimé 2002, net, précis, sans assemblage:

Cordeillan Krug (27)

Gambas et huître, bouillon de volaille au pain brûlé

Cordeillan Krug (25)Cordeillan Krug (26)

On enchaîne avec le plat suivant et un Krug Rosé qui a un goût de fruit qui reste en bouche… le meilleur des champagnes rosés:

Cordeillan Krug (30)Cordeillan Krug (31)

Maigre, joue de porc, réduction de vin rouge et légumes oubliés

Cordeillan Krug (28)Cordeillan Krug (29)

Plat suivant:

Cordeillan Krug (32)

Ballotin d’écrevisses à la lie de vin

Le plat de viande, accompagnée d’un rarissime Krug millésimé 1988 juste magnifique! Madérisé avec des notes de miel, de chocolat blanc, d’abricot sec… on est à fond dans des arômes de fruits confits :

Cordeillan Krug (36)Cordeillan Krug (37)

Suprême et cuisse de pigeonneau rôti, cèpe et toast d’abats

Cordeillan Krug (33)Cordeillan Krug (35)

Un pré dessert:

Cordeillan Krug (39)

Autour des agrumes

Puis le dessert, accompagné d’un Krug Grande 2002, 158ème édition, très rare, vraiment exceptionnel. :

Cordeillan Krug (40)

Fruit exotique, mangue et noix de coco

Les mignardises:

Cordeillan Krug (41)

Un dîner d’exception avec des accords judicieusement étudiés et des mets toujours parfaitement réalisés par Jean-Luc Rocha et son équipe.
Je ne reviendrai pas sur la délicatesse et les saveurs de chaque plat en particulier, j’avais délaissé le bloc note pour profiter pleinement du repas, mais on retrouve tout le talent et la générosité du Chef.

Quand on revoit quelques photos, on se dit que l’on a bien fait de prendre la sage décision de dormir sur place ^^

Cordeillan Krug (38)Cordeillan Krug (42)

Le lendemain matin, pendant que la brume se dissipe lentement dans les vignobles autour de Cordeillan-Bages, on partage un copieux petit déjeuner en compagnie du Chef.

Cordeillan Krug (43)Cordeillan Krug (44)Cordeillan Krug (45)

Dernières photos souvenirs avec Jean-Baptiste Rivière et Anthony Chenoz qui faisaient partie de la brigade de Jean-Luc :

Cordeillan Krug (47)Cordeillan Krug (48)

Le soleil a percé la brume, avec ce beau ciel bleu Jean-Luc me propose une balade en moto dans les vignobles : roulez jeunesse!

Cordeillan Krug (50)Cordeillan Krug (49)Cordeillan Krug (46)

Et une ultime photo avec Jean-Luc dans les cuisines ; cela fait plus de 12 ans que je l’avais rencontré pour la 1ère fois dans ces lieux…
C’est une page qui se tourne…

Cordeillan Krug (1)

Histoire à suivre probablement un jour au Saint James avec Jean-Luc, et aussi dans ce même lieu à Cordeillan avec Julien, et plein de nouveaux plats pour poursuivre l’Histoire de la Gastronomie…

Commentaires
  1. Jean-Pierre POULET | Répondre
    • Chantal Descazeaux | Répondre
      • Jean-Pierre POULET | Répondre
        • Chantal Descazeaux | Répondre
  2. eric | Répondre
  3. Annie | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *