Menu

Dîner à l’Hôtel du Castellet, par Christophe Bacquié

Depuis Marseille, après avoir dîné au restaurant l’Aromat, j’ai eu la chance et le plaisir de passer 24 heures dans un superbe établissement de la chaîne Relais et Châteaux: l’Hôtel du Castellet.
Un lieu magique, enchanteur… en 1 mot: exceptionnel!
Et comme des photos valent mieux qu’un long discours:

Hotel du Castellet (42)Hotel du Castellet (46)Hotel du Castellet (47)Hotel du Castellet (44)Hotel du Castellet (43)Hotel du Castellet (2)Hotel du Castellet (3)Hotel du Castellet (5)Hôtel du CastelletHotel du Castellet (1)

Mais, si l’Hôtel du Castellet est si apprécié et réputé, c’est aussi par son restaurant, avec à sa tête Christophe Bacquié, 2* au Michelin et MOF 2004.
Alors bien sur, quitte à être sur place, je me suis dévouée pour dîner au restaurant gastronomique de l’hôtel, le Monte Cristo (j’ai une vie vraiment difficile ^_^)

Hotel du Castellet (4)

Apéro pris dans l’immense bar de l’établissement (une carte de super cocktails ^_^)… l’occasion d’une 1ère rencontre avec Christophe Bacquié qui nous propose de nous faire découvrir son Menu « Promenade en mer », entièrement dédié au poisson: banco!

Hôtel du CastelletHôtel du CastelletChristophe BacquiéChristophe Bacquié

On passe ensuite à la Salle du Monte Cristo:

Hotel du Castellet (8)Hotel du Castellet (9)Hotel du Castellet (13)

Pain, beurre et huile pour nous faire patienter avec entre autres un pain spécial cuit à l’ étouffée, étonnamment moelleux et brioché, un régal:

Hotel du Castellet (14)Hotel du Castellet (15)

On commence avec des mises en bouches:

Hotel du Castellet (11)

Samoussa de poisson; pousse pied et asperges en brunoise; burrata à la tapenade truffée; soupe de poissons de roche et son toast de rouille

Hotel du Castellet (10)Hotel du Castellet (12)

Friture de supions, émulsion d’aïoli

On enchaine avec ce 1er plat:

Christophe Bacquié

Huîtres n°4 « Seven », par Florie Tarbouriech, eau d’érable relevée d’un vinaigre balsamique blanc épicé

Nommé « Ambassadeur de l’érable » suite à un voyage au Canada, Christophe Bacquié démontre une association inattendue de ce produit avec l’huître; une très belle combinaison avec quelques suprêmes de pamplemousse, ça claque, je me régale avec ce 1er plat.

Comme Domi n’est pas très fan des huîtres, on lui a spontanément proposé une autre entrée:

Christophe BacquiéChristophe Bacquié

Christophe Bacquié

Asperges et parmesan

Les asperges sont ici juste enveloppées dans du lard de Colonnata et servies avec un excellent sabayon à l’huile d’olive des Baux et citron d’une onctuosité remarquable. Quelques copeaux de Parmesan2011 sont râpés devant le client. Simple et élégant, ces asperges font le bonheur des papilles.

Deuxième plat:

Christophe BacquiéChristophe Bacquié

Tourteau/caviar, la chair roulée façon sashimi, crème acidulée parfumée au combawa

Plat d’une extrême élégance entre la chair délicate et raffinée du tourteau et les quenelles de caviar, chaque bouchée est une explosion de saveurs en bouche, grandiose!

Le plat suivant:

Christophe Bacquié

Céphalopodes comme des tagliatelles en salade

Les céphalopodes regroupent les seiches, calamars, encornets…Ici ce sont des encornets juste raidis servis avec de la poutargue, joli clin d’oeil à la méditerranée .

Domi n’est pas fan non plus de ces bébêtes, alors il a eu droit à un autre plat:

Christophe BacquiéCéphalopodes comme des tagliatelles en salade

Morilles au vin jaune, émulsion d’oignons

Un plat époustouflant en saveurs, je n’ai pas pu résister et j’ai « pioché » pour goûter… et là on repioche à nouveau tellement c’est bon 😉
Les morilles sont cuisinées au vin jaune, « dans leur plus simple expression » selon les termes du Chef; Recouvertes d’une généreuse émulsion d’oignons servie devant le client, ce plat est une vraie claque au niveau gustatif.

Nouveau plat:

Christophe Bacquié

Gamberoni Rossi, asperges grillées, kumquat confit/jus et beurre de carapace

Très joli plat au niveau visuel et avec des accords topissimes en bouche. Les gamberoli Rossi (crevettes rouges) sont riches en goût, le beurre de carapace est exceptionnel et les kumquat confits assurent au plat une vraie identité. Un très grand plat.

… et on continue:

Christophe Bacquié

Ormeau de pleine mer à la provençale, purée de pois chiche de Rougiers montée à l’huile d’olive

L’ormeau est juste saisi à la plancha, la purée de pois chiche est légère, onctueuse et subtilement parfumée sans sensation de gras. C’est bon, précis, Christophe Bacquié maîtrise les produits avec perfection.

Plat de poisson:

Christophe Bacquié

Chapon de mer, concassée d’aromate méditerranéen

Le Chef est un spécialiste des produits de la mer; ce plat  simple en apparence, sans artifice, surprend par sa finesse, sa saveur aromatique et par la texture charnue du chapon.

Deuxième plat de poisson… et dernier:

Christophe Bacquié

Rouget Barbet de roche, jus d’arête corsé, artichaut épineux, émulsion d’oignon

Recherché pour la délicatesse de son goût et la finesse de sa chair, le rouget est une merveille. Une nouvelle fois la cuisson est vraiment parfaite, le jus d’arêtes est concentré en saveurs, une très belle harmonie de gouts.

On passe ensuite à un premier dessert du Chef Pâtissier Serge Abalain:

Hotel du Castellet (34)

Dans l’esprit d’un Calisson Glacé

Crémeux d’amande, sorbet melon et tuile au sucre: parfait pour cette 1ère note vers le sucré.

Puis un second dessert:

Hotel du Castellet (35)

Les Agrumes, suprêmes marinés, crémeux yuzu

Jeux de textures avec ce croustillant cylindrique garni de suprêmes d’oranges et de pamplemousse, et surmonté d’un crémeux yuzu. Le jus tiède d’agrume offre un contraste intéressant, l’acidité des agrumes est subtilement pleine de douceur… à fondre de plaisir.

Mignardises:

Hotel du Castellet (37)

Douceur de Provence, bonbon Limoncello, quelques chocolats

Après le repas, on ira découvrir la cave à fromages (en option au Menu, les clients viennent faire directement leur sélection de fromages ici):

Hotel du Castellet (39)Hotel du Castellet (38)

Entièrement vitrée, cette superbe cave à fromages a été imaginée par Christophe Bacquié et telle un écrin de verre, trône majestueusement au centre de la Salle.

A coté de la cave à fromages, une très belle cave à vin pour mettre en valeur la sommellerie:

Hotel du Castellet (41)

Un peu plus tard, on assistera à des shooting photos pour le prochain livre de recettes de Christophe Bacquié, prévu pour cet automne:

Hotel du Castellet (45)

On finira notre séjour par une petite promenade au village médiéval du Castellet, plein de charme:

DSC_1935DSC_1939DSC_1938DSC_1936

Pour conclure, je dirais juste que ce séjour à l’Hôtel du Castellet était tout simplement magique. Outre la perfection du repas, la qualité de l’accueil et du service sont à souligner; les prestations hotellières et le personnel sont irréprochables, très à l’écoute, prévenant et efficace, veillant à faire le maximum pour que le séjour soit un moment inoubliable. Et que dire du petit déjeuner… ne le ratez surtout pas, il est réellement somptueux.
Si vous êtes passionnés de golf ou de tennis, vous pourrez également vous occuper… tout comme si vous êtes fan de sports mécaniques avec le circuit du Castellet juste en face, mais si vous voulez faire un séjour farniente ou vous faire chouchouter au Spa, le lieu y est aussi très propice.

Hôtel du Castellet
3001 Route des Hauts du Camp
83330 Le Castellet
Tél: 04 94 98 37 77

Commentaires
  1. Chanez | Répondre
  2. Sophie | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *