Menu

Restaurant Quanjude – Bordeaux

cabillaud foie gras quanjude bordeaux

Déjà presque 2 ans que le restaurant Quanjude s’est implanté à Bordeaux sur les belles allées de Tourny.

Restaurant Quanjude Bordeaux

Spécialiste du canard laqué à Pékin, l’enseigne est ici beaucoup plus luxueuse : entre moulures, fresques raffinées et porcelaine élégante, l’équipe franco-chinoise régale avec une cuisine fusion gastronomique de haut vol.

 

En cuisine, le Chef exécutif Olivier Peyronnet propose une cuisine fusion entre la France et la Chine avec des saveurs et un savoir-faire issus de plusieurs cultures. L’année dernière, notre repas avait révélé de bien belles surprises et nous avait permis de découvrir l’art du canard laqué dans toute son authenticité.

Mais Quanjude, c’est loin de n’être que du canard laqué ou de la cuisine chinoise telle qu’on se l’imagine. Olivier Peyronnet utilise tout son savoir faire français en cuisine et y ajoute des notes asiatiques qui rendent l’assiette vive et percutante.

La Carte évolue régulièrement, et aujourd’hui, nous découvrons le Menu Fusion Quanjude, version sans canard laqué (proposé à 90 €). Tous les détails sur leur site ici.

Pour accompagner les apéritifs, une composition de mises en bouche qui laisse déjà présager une cuisine franco-chinoise de haut vol:

mises en bouche Quanjude

 

Emulsion de melon et pastèque imbibée au Lillet, kumquat confit// Bonbon de foie gras fraise yuzu et feuilletine au Gianduja // Guimauve au saté

 

 Pâté de canard en croûte // Macaron shitaké fumé

Dès le début du repas, le métissage culinaire inspiré des cultures gastronomiques des deux pays est frappant. C’est très raffiné, des bouchées superbes et variées, tout ça éveille notre curiosité pour la suite!

  

Petits pains baguette et pain chinois // Beurre au miso:

Premier plat:

 

Menu Quanjude

Quanjude : Ravioles de cochon faites maison – poitrine de cochon confite, kombu et bouillon coriandre

Le parfum que dégage l’assiette est impressionnant. La pâte à raviole est fine, duxelle de champignons et poitrine de cochon confite sont un ravissement pour les papilles, le bouillon est un fabuleux. C’est délicat, fin, délicieux, un magnifique plat intense en goût, une superbe réussite avec une effet Wahou en bouche!

Plat suivant:

Carpaccio de Gamberro rosso – Tartare gamberro à la fraise, pastèque et citron caviar. Chips de crevette et guacamole

Sous le carpaccio on trouve le tartare de gamberro avec pastèque, fraise, concombre et citron caviar. La précision est là, d’une extrême finesse, pas trop d’acidité qui pourrait être redoutable, c’est frais et vraiment excellent.

 

Plat suivant:

cabillaud foie gras quanjude bordeaux

Quanjude : Cabillaud de foie gras – Farci au foie gras et cuit vapeur –

Moitié cabillaud, moitié foie gras; un duo diabolique avec sur le dessous algues kombu au gingembre, feuille de nori autour, bouillon coriandre et anguille fumée servi au moment.

Un plat renversant qui nous balade entre terre et mer, une symphonie entre la France et l’Asie, et par dessus tout, un plat qui émerveille avec des saveurs épatantes et éclatantes en bouche. Remarquable de précision (cuisson de dingue qui met en valeur les saveurs), l’équilibre entre les parfums est une merveille. L’émotion est là, ce plat est E-NOR-ME et aurait incontestablement sa place dans un 2 macs !

Plat suivant:

 

Quasi de veau – Veau de lait rosé, pressé d’aubergine au miso laqué au saké prune et soja, oignon grelot farci; espuma à l’aubergine, jus de veau

Un plat généreux avec une viande moelleuse et juteuse comme on aime. Des textures élaborées, une mousse aubergine intense en goût et à la densité généreuse, on continue dans la même lignée qui garde le goût en fil directeur. Excellent.

 

On glisse vers la partie sucrée, un travail exécuté par Caroline Ihry qui gère en ce moment en solo les desserts du restaurant… Ça mérite d’être souligné !
Tout d’abord un pré dessert aux notes exotiques:

Ganache au sésame  noir, sorbet litchi

Parfait pour se rafraîchir le palais.

Puis nos 2 desserts différents:

dessert restaurant Quanjude Bordeaux

Riz au lait au jasmin et vanille, déclinaison d’abricot, glace chocolat blanc amande

Infusé au thé jasmin avec un insert à l’abricot, le riz au lait est onctueux et garde ce côté régressif cher à notre enfance. On retrouve l’abricot en gelée et poêlé, l’ensemble est rafraîchi par une glace amande. Parfaite osmose entre les ingrédients, c’est joliment travaillé, un très bon moment de gourmandise.

Baba au Mojito – Chantilly à la mélisse, guimauve et sorbet Mojito, rhum Manutea 

Une nouvelle façon de voir le Baba, surprenante et délicieuse guimauve gelée au Mojito, un Baba estival bien customisé et aromatisé. A souligner aussi le sorbet Mojito, vraiment top!

Café et mignardises:

mignardises

La cuisine de Quanjude conjugue raffinement, audace et saveurs avec une maîtrise absolue du Chef. La créativité d’Olivier Peyronnet est bluffante, le service est remarquable, tout est réuni pour un voyage culinaire d’exception dans un cadre prestigieux.

Aller à Quanjude, c’est l’assurance d’un moment de pur bonheur… et honnêtement une belle étoile pourrait briller sur cet établissement, le niveau est là et ce serait vraiment mérité!

« La recherche de la perfection est continue au sein du restaurant, cela passe par la passion et le professionnalisme que notre équipe met en oeuvre quotidiennement, en cuisine comme en salle » Fabrice Rollo – Directeur Général, Quanjude Bordeaux

Restaurant Quanjude
42 – 44 allée de Tourny
33000 Bordeaux
Tél. 05 57 14 91 35

Ouvert du MARDI au SAMEDI
pour le déjeuner, de 12h à 14h
pour le diner, de 19h à 21h30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *