Menu

Dîner au restaurant « Le 7ème Péché » à Bordeaux

Le restaurant « Le 7ème Péché » a ouvert depuis déjà plus d’un an à Bordeaux près du Jardin Public, à l’emplacement où se situait autrefois « l’Oiseau Bleu ».
Je n’en avais entendu que du bien, et pourtant depuis un an je n’y étais pas encore allée….. shame on me!
Nous avons rattrapé ce retard le mois dernier lors du passage de nos amis Alain et Anne-Marie à Bordeaux. Par chance, c’était le dernier soir d’ouverture du restaurant avant les congés d’été (réouverture le 12 août).


Le restaurant a une capacité de 26 couverts maximum; il est tenu par un couple fort sympathique qui a participé notamment à l’ouverture du Regent Grand Hôtel et du restaurant gastronomique le Pressoir d’Argent à Bordeaux. Le Chef Jan Schwittalla est un jeune Chef d’origine allemande;  ayant fait ses armes chez Christian Lohse à Berlin (2* Michelin), il a également fait un passage chez Michel Portos en arrivant en région bordelaise. Sa compagne, Laurence Doisy, assure quant à elle le service en salle.
Mais, assez de bla-bla, et venons-en à ce qui nous intéresse le plus: ce qu’on a dans l’assiette 😉

Trois Menus disponibles: 39 euros (3 plats), 49 euros (4 plats) et 75 euros (7 plats). Ce soir, on va se laisser tenter par le Menu intermédiaire à 49 euros.
Et on attaque naturellement par les mises en bouches pour stimuler les papilles:

Crostinis en 3 façons: homard et crème d’avocat, boudin noir et moutarde à l’ancienne, Saint-Pierre, crème de curry et graines de sésame noir.

On continue par une mise en bouche servie en verrine:

Tomate mozarella destructurée

Il s’agit d’une gelée de tomate juste tremblotante, tranche de mozzarella, émulsion basilic et chips d’ail: très bon, frais, léger et très parfumé.

Puis le 1er plat du Menu: une entrée commune à tous les convives:

Ravioli croustillant de bar en tartare, émulsion coquillages et crustacés

Le ravioli est dressé à la verticale, garni d’un tartare de bar généreusement parfumé à la coriandre, au combava et au gingembre. L’émulsion à base de bisque de homard, jus de moules et lait de coco est servie devant le convive. Là encore, on retrouve toutes les saveurs de l’Asie avec la citronnelle, le gingembre et le combava justement dosés. Explosion de saveurs en bouche, on adore!
Pour ce 1er plat du Menu il n’y a pas de choix: il est imposé à l’ensemble des convives…. Mais, quand on l’a goûté, on remercie le Chef pour ce choix imposé: cette entrée est tout simplement topissime!!! Gingembre, citronnelle, coriandre, jus de moules…tout ce que j’adore… un plat à se damner!

On continue ensuite par la seconde entrée: 2 choix sont possibles, tout d’abord:

Rouleau de printemps aux moules de cordes, gelée de pomme verte et écume iodée

De nouveau une présentation à la verticale pour ce rouleau de printemps revisité; une fine gelée de pommes Granny Smith est garnie d’un mélange de moules au curry, d’herbes fraîches et de noix de macadamia pilées qui apportent du croquant en bouche. L’écume est à base de jus de moules et d’huîtres… et à mon avis d’un peu de lécithine, mais ça ce n’est pas dit!

Poudre d’orange, traits d’huile de sésame et de curry complètent l’assiette avec délicatesse. Une belle réussite!

L’autre entrée possible:

   

Terrine de foie gras, bonito et bigorneaux, poudre d’huile d’olive et brioche brûlée

Le foie gras est mi-cuit, très fondant en bouche; dans ce plat, le Chef joue avec les textures, la poudre d’huile d’olive est surprenante, un vrai goût d’huile d’olive lorsqu’on la laisse fondre en bouche.

On enchaine avec le plat principal, au choix:

Dos de cabillaud et crevettes grises, brandade croustillante de morue, chou vert, espuma de truffe

Le poisson est cuit à point, le rouleau croquant coloré à l’encre de seiche est garni d’un espuma à la truffe très parfumé (on y trouve également du chou vert et des crevettes grises), la brandade est présentée sous forme de petite croquette; tout est très bon, mais vraiment conquise par ce petit rouleau noir 😉

Filet de Saint-Pierre poêlé, écume iodée, chou fleur colombo, crème de coriandre et tartare d’huîtres

Merveilleuse combinaison du cru et du cuit, la chair du Saint-Pierre est tendre et ferme à la fois; l’écume iodée ajoute une note supplémentaire aux saveurs de la mer, le chou fleur apporte sa touche de croquant. L’émulsion de coriandre est servie à part et on découvre la tartare d’huîtres sous cette crème équilibrée et savoureuse. Vous l’avez compris, j’ai là encore très apprécié ce plat.

Agneau du Limousin, mini poivron rouge farci de taboulé frais, salade de fenouil et jus safrané

A en croire le fin gastronome qui avait choisit ce plat, la viande est exceptionnelle; cuisson basse température, jus de veau safrané très goûteux, une pointe d’huile d’estragon qui se combine parfaitement à l’agneau, apparemment rien ne manque à ce plat, un nouveau sans faute.

Enfin 2 desserts possibles au choix… mais on est pistonné, et on a pu en goûter 4 différents 😉

Rêve de mangue

A réserver aux amateurs de mangue bien sur! C’est parti pour la description de gauche à droite: glacé chocolat coco avec gelée de mangue, tuile de mangue garnie d’un espuma coco et mangue fraîche, spaghetti rhum/coco, sorbet mangue sur crispies mangue: beaucoup de douceur pour ce dessert frais et équilibré.

Variation autour de la gariguette

Cette fois c’est réservé aux amateurs de fraises! Il s’agit d’une fine tuile à la fraise, à l’intérieur on trouve une crème brûlée au siphon, fraises fraîches, un coulis de fraises et une compotée de rhubarbe; le tout est recouvert d’un craquant au chocolat, d’un sorbet fraise et d’un croustillant à la fraise. Présentation soignée, parfums et saveurs bien présents, tout est dit!

Crème de vieux parmesan, trévise infusée au vinaigre de framboise, ail noir

La crème de parmesan est une crème passée au siphon ce qui lui donne beaucoup d’onctuosité; la gelée est une infusion de trévise prise en gelée et en-dessous se trouve la trévise. La crème onctueuse de parmesan est à déguster avec la salade au goût légèrement acide, la gelée donne un goût sucré et l’ensemble est dynamisé par une pointe d’ail noir.

Textures et chocolat Valrhona Manjari et Ivoire, sorbet passion

A l’intérieur de la sphère, on trouve 2 crus de Valrhona pour ce dessert gourmand: Manjari en noir pour la mousse et ivoire en blanc pour la crème. Petite tuile au caramel, sorbet passion pour donner un côté acidulé, biscuit amande, poudre de citron et coulis de menthe fraîche… vous savez tout, il vous reste à imaginer les saveurs, mais faites moi confiance, c’était divin!

Enfin les mignardises pour accompagner le café:

Kumquats confits, truffes chocolat, pâtes de fruit à la pomme, chamallows au Get 27

Pour conclure…. un an, un an…pourquoi j’ai attendu un an ???? Mais ce qui est sur c’est que je n’attendrai pas un an avant de revenir au 7ème Péché, car des péchés comme ça, moi, j’en redemande!

Le 7ème Péché n’est pas sans me rappeler l’Umami à Strasbourg et l‘Auberge du Prieuré à Moirax, 2 restaurants étoilés du Michelin: même configuration d’établissement, des saveurs qui se ressemblent,..
Alors, il y aurait une étoile en vue dans le viseur du 7ème Péché, que ça ne m’étonnerait même pÔs!

Et, si vous voulez à votre tour essayer cette adresse, je vous rappelle que le restaurant ouvre le 12 août après ses congés d’été… et le 12 août c’est demain!!!

Ajout de décembre 2014: Le Chef a quitté l’établissement et le 7ème Péché est maintenant fermé.

Restaurant le 7ème Péché
65, Cours de Verdun
33000 Bordeaux
tél: 05 56 06 42 16

Ce billet vous a plu? Pour être averti automatiquement à chaque nouvelle diffusion sur le blog, inscrivez vous ici !
Les Textes et Photos sur « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », sont protégés par Copyright. Toute reproduction interdite sans accord de l’auteur.
© 2006-2011 .
All writing and photography on « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », is Copyright © 2006-2011. All rights reserved.

Commentaires
  1. Céline | Répondre
  2. othmane | Répondre
  3. Yvonne | Répondre
  4. chantal33 | Répondre
  5. lacuisinedannie | Répondre
  6. pierre | Répondre
  7. Yvonne | Répondre
  8. Muriel | Répondre
  9. chantal33 | Répondre
  10. chantal33 | Répondre
  11. annette | Répondre
  12. chantal33 | Répondre
  13. Seti2m | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *