Menu

Déjeuner à l’Auberge Le Prieuré à Moirax (1 étoile Michelin)

Connaissez vous Moirax, petite ville située à une dizaine de kilomètres au sud d’Agen? Cette commune existe depuis l’Antiquité et était particulièrement célèbre au Moyen Age comme étape principale des pèlerins sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Je vois quelques visages inquiets parmi les internautes lecteurs: non non non, rassurez vous, vous ne vous êtes pas trompés en tapant l’adresse URL du blog et n’êtes pas arrivés par erreur sur le blog « Les amis de Saint-Jacques de Compostelle » 🙂

Moirax présente en effet un intérêt supplémentaire et gastronomique: le restaurant « l’Auberge Le Prieuré« , situé dans une jolie maison à colombages. Le restaurant est ouvert depuis 7 ans, et honoré d’une étoile Michelin depuis 2008.

Il s’agit d’un petit établissement de 20-25 couverts maximum, tenu par Agathe et Benjamin Toursel. Le service et l’accueil en salle sont assurés par Agathe, dont la gentillesse exceptionnelle et naturelle saute aux yeux dès que l’on franchit la porte d’entrée.
La salle a été décorée élégamment de façon contemporaine, tout en gardant la chaleur et l’esprit de la pierre naturelle d’origine:

Deux menus sont proposés: 50 euros (3 plats et 1 dessert) et 65 euros (5 plats et 1 dessert). Pas de choix dans les plats des menus, mais je dois avouer que les 2 menus sont très appétissants…après hésitations, on se laisse finalement convaincre par le Menu Dégustation à 65 auros.
Comme d’habitude, je vous propose de partager notre repas, alors suivez moi à notre table…sans faire de bruit!

De petites tranches de magret fumé accompagnées d’un beurre citronné nous sont servies dès notre arrivée pour nous faire patienter:


oui, je sais, c’est un verre de Jurançon que l’on voit sur la photo, mais le Gin tonic est bien présent aussi sur la table 🙂

Les mises en bouche:

Bisque de langoustine citronnelle, nem de boeuf sauce cacahuète et gingembre au vinaigre

Parfait pour mettre en appétit, la bisque est très parfumée et on apprécie l’association avec l’espuma citronnelle; les nems ont cette discrète note asiatique dont mon palais est friand!

On continue par l’entrée proposée au menu:


Chaud froid de langoustines en cappuccino de fenouil, pointes de curry et orange

Tout au fond de la verrine, on trouve un fumet de langoustines parfumé aux arômes d’anis, d’orange et de menthe, puis une mousse de fenouil parsemée de pointes d’orange et de curry… Un régal lorsque l’on plonge les langoustines juste snackées à la plancha !

Un plat de poisson ensuite:

Saint-Pierre, beurre gingembre ciboulette, poire et betterave

La chair délicate et raffinée du Saint-Pierre est bien connue des fins gourmets; ce poisson noble est relevé ici par un beurre parfumé gingembre et ciboulette… du pur bonheur! Association terre/mer réussie avec un coulis de betterave mais aussi avec de la betterave râpée striée de blanc, la chiogga, servie avec un assaisonnement yuzu. Petite compote de poire en accompagnement, de belles couleurs, de très belles saveurs… coup de coeur!

Un second plat de la mer:

Rouleau de crabe, vichyssoise légèrement fumée

Une pâte d’orange est discrètement cachée au fond de l’assiette sous la vichyssoise émulsionnée. La garniture de crabe est emprisonnée dans une feuille de poireau en harmonie avec la vichyssoise. Un goût « fumé » est effectivement bien présent, délicat au palais, là encore c’est un sans faute.

Un plat de transition avant la viande:

Oeuf confit à 65° avec patate douce à l’abricot, sauce soja

Un plat que Benjamin Toursel vient tout juste de mette à sa carte; l’oeuf à 65 °C est très tendance, on le retrouve ici dans une composition très crémeuse, un mélange de douceur et d’acidité qui est relevé par une touche de sauce soja réduite et quelques pousses de petits pois.

Enfin le plat de viande:

Canard Challandais, pâte de noisette, asperges vertes, sauce hollandaise aux fruits de la passion

La chair du canard est fondante… confirmation par le chef ultérieurement de la cuisson sous vide basse-température. C’est avec bonheur que l’on retrouve des légumes de printemps et la sauce hollandaise aux fruits de la passion retient toute mon attention ma gourmandise… la pâte de noisette un peu moins!

Cinq desserts sont possibles au choix: on va en choisir 3 différents… alors que nous ne sommes que 2 à table, cherchez l’erreur!

Et oui, on est gourmand ou on ne l’est pas, et les desserts de l’Auberge du Prieuré sont tous terriblement tentants! Alors, après avoir choisi une mousse au chocolat et un ananas Pina Colada, on va s’offrir en bonus le Nem de Chocolat, qui, d’après Agathe, est la spécialité incontournable de la maison, supprimée de la Carte puis réclamée à cors et à cris par les fidèles clients!

Mousse au chocolat glacée, meringue pralinée, crème vanille topinambour

Tout n’est pas dans le titre… il manque la sauce au caramel beurre salé au fond de la verrine! C’est un dessert irrésistible, impossible de ne pas craquer!

Il suffit de plonger sa cuillère au fond, de remonter délicatement avec un peu de caramel et de crème anglaise/topinambour (très peu sucrée pour équilibrer avec le caramel) et d’ ajouter un peu de mousse chocolat qui croustille légèrement grâce à la meringue… je vous laisse imaginer la suite 😉

Ananas et pina colada en coque de meringue, coulis de poivron et mangue

Un tube en fine meringue qui sert de contenant, de l’ananas frais au fond et une mousse pina colada, voilà un dessert frais si l’on veut terminer le repas sur une note fruitée et légère.

Nem de chocolat croustillant, milk shake au fruit de la passion

Plus classique en apparence mais c’est la ganache de chocolat qui fait toute la différence!

Des petites mousses au chocolat et à l’orange viennent accompagner le café pour finir cet excellent repas:

On reste ensuite un bon moment à discuter avec le Chef et son épouse:

Ils ne sont que 2 à travailler en cuisine, mais la cuisine est aussi très petite! Bravo au Chef d’assurer un tel service exemplaire dans ces conditions!

En conclusion: l’Auberge Le Prieuré est un un vrai coup de coeur, une adresse que j’ai adorée… si vous faites la route Bordeaux Toulouse, une petite halte à l’Auberge Le Prieuré s’impose!

Auberge Le Prieuré
Le Bourg
47310 Moirax
tél 05 53 47 59 55

technorati tags:
del.icio.us tags: 

Ce billet vous a plu? Pour être averti automatiquement à chaque nouvelle diffusion sur le blog, inscrivez vous ici !
Les Textes et Photos sur « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », sont protégés par Copyright. Toute reproduction interdite sans accord de l’auteur.
© 2006-2011 .
All writing and photography on « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », is Copyright © 2006-2011. All rights reserved.

Commentaires
  1. maclarelisa | Répondre
  2. Pierre | Répondre
  3. marie | Répondre
  4. Grenadine | Répondre
  5. éplucheur d'idée | Répondre
  6. delices eyes | Répondre
  7. Claude-Olivier | Répondre
  8. Hélène | Répondre
  9. getorix | Répondre
  10. Kévin L. | Répondre
    • Chantal | Répondre
  11. SARRAZIN Didier | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *