Menu

Nouveau dîner au Restaurant Cromagnon à Bordeaux





C’est dans la petite rue du Palais Gallien à Bordeaux que le restaurant Cromagnon a ouvert ses portes en novembre 2017.

Restaurant Cromagnon - Bordeaux

Restaurant Cromagnon – Bordeaux

A sa tête, la Cheffe Oxana Crétu, autodidacte d’origine moldave, passionnée, curieuse et créative, embarque ses clients dans un voyage culinaire qui franchit les frontières.

Portrait d’Oxana Crétu:

Oxana est arrivée en France à l’âge de 22 ans ; jeune fille au pair elle a appris le français, fait des études de langues étrangères appliquées, du design produit ensuite, mais sa vraie passion c’est la cuisine, c’est ce qui fait pétiller son regard.
Alors elle fait une reconversion professionnelle, et à 33 ans elle se lance dans sa ville d’adoption, Bordeaux. C’est le début de l’histoire de Cromagnon.
« J’adore la cuisine, vraiment j’adore cuisiner. Je continue des formations en parallèle avec le restaurant, en particulier des stages à l’école Ducasse. Je participe à des formations techniques spécifiques pour acquérir et enrichir mon savoir-faire. Je veux toujours apprendre de nouvelles techniques, évoluer, aller plus loin, plus vite… même si ce n’est pas toujours facile d’être Maman et Cheffe! ».

Oxana Crétu

Oxana Crétu – Restaurant Cromagnon

Le restaurant Cromagnon

Une petite façade, un restaurant tout en longueur, des pierres blondes aux murs et un mobilier confortable, un  cadre chaleureux où l’on se sent bien… et une nouvelle carte à tester pour le bonheur de nos papilles ! (Menu proposé à 65 € en 8 temps : A/B, 2 entrées, 2 plats, pré dessert, dessert et mignardises)

L’excellence des petits pains de la maison Constanti (ici au maïs) est à souligner, ce sera parfait pour saucer ^^

Mises en bouche pour accompagner le Gin To:

Lobster roll, tartare de homard au citron caviar, mayonnaise de homard au poivre de Timut, pickles d’oignons // Tartare de couteaux à la passion et gel citron // Tartare d’huître, mangue, macadamisa et sorbet à la rose

Déjà beaucoup d’élégance et de raffinement pour ce début avec des mises en bouche bien travaillées, et on enchaine avec une 1ère assiette qui arrive accompagnée d’un bouillon encore fumant:

Saint-Jacques

Saint-Jacques de Bretagne et Kaki

Noix de Saint-Jacques snackées au Binchotan (le Binchotan est un charbon végétal japonais issu du chêne ubamegashi), marmelade et gelée de kaki, caviar Sturia et bouillon thaï ; les noix de Saint-Jacques sont marquées au bois brûlant pour laisser un délicieux goût de fumé, le bouillon aux carcasses de homard et bardes de Saint-Jacques est extrêmement parfumé avec des parfums de citronnelle et gingembre, et la découverte du kaki cuisiné est une révélation. Un ensemble délicat, précis, avec une superbe harmonie de saveurs. Vraiment excellent.

On poursuit:

Risotto de céleri et shitakés, coquillages, perles aux deux citrons (Osbeck et Meyer), sauce poisson au tamarin et citron Osbeck

Le risotto de céleri est délicieusement fondant et onctueux, accompagné d’ un assortiment généreux de coques et de moules ; les billes de citron explosent en bouche et apportent juste ce qu’il faut de peps et d’acidité. La sauce ajoute une bonne dose de gourmandise supplémentaire, l’ensemble est parfaitement équilibré et maîtrisé. On tombe sous le charme, le plaisir gustatif est là, top.

Les plats de viande:

Pigeon de chez Monsieur Dublanc, shiso et Umeboshi

Filet de pigeon, houmous de cajou et amandes fumées, shiso et umebushi (prune japonaise), cuisse de pigeon marinée dans du saké et sauce soja, servie légèrement croustillante : très belle mise en avant du produit avec à nouveau des touches japonisantes qui lui vont à merveille. Un plat de pigeon loin du traditionalisme, encore une belle réussite de goût et de saveurs.

Canard au sang de chez Burgot, feuilles de cerisier Sakura

Filet de canard infusé aux feuilles de cerisier Sakura, crémeux panais pistache, chips de feuille de cerisier, jus infusé au poivre de Tasmanie: vous l’avez compris, Oxana est fan du Japon et a le goût des choses bien faites. Là encore, c’est une réussite totale, une viande tendre, juteuse, savoureuse, l’originalité de ce crémeux panais pistache qui l’accompagne est remarquable, et le jus à la hauteur des plus grands Chefs! Top!

Transition fraîcheur:

Glace au Kombucha et baies de sureau, et les mêmes saveurs en fiole pour se rincer le palais.

Dessert:

Meringue vapeur, marmelade citron, namelaka, glace au sarrasin

Un dessert ponctué par des petites touches d’acidité. La meringue vapeur fond comme une guimauve, la crème namelaka a l’onctuosité attendue, un dessert plaisir tout en légèreté.

Pour conclure:

Une cuisine très raffinée, de très belles surprises gustatives dans les assiettes avec des touches japonisantes, de la technique, c’est cet univers qui caractérise Oxana et Cromagnon. Qualité des cuissons, des garnitures, cohérence des goûts, Oxana ne se laisse pas enfermer dans le local à tout prix, elle permet de voyager, de s’évader pour découvrir de nouvelles sensations culinaires, et surtout donner du plaisir à ses clients.

Bravo Oxana!

Oxana Crétu

Une ambiance cool, des tarifs raisonnables compte tenu de la qualité des assiettes, on ne va pas chez Cromagnon, on y court ^^

Cromagnon
48 rue du Palais Gallien
33000 Bordeaux
tél: 05 56 81 17 52

Retrouvez-moi sur Instagram
Commentaires
  1. chris 06 | Répondre
    • Chantal Descazeaux | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *