Menu

Le Château Malromé ouvre une nouvelle page de vie

Situé en sud gironde dans la région de l’Entre-Deux-Mers, le Château Malromé connait aujourd’hui une seconde vie. Ancienne demeure de l’illustre peintre Henri de Toulouse-Lautrec, c’est grâce à Kim Valéry Huynh et à ses 2 filles Mélanie et Amélie que la bâtisse – alors en ruines – a été restaurée, repensée et s’est ouverte au public avec une harmonie étonnante.

Château Malromé – Saint-André du Bois

 

 

Henri de Toulouse-Lautrec aimait la vie, les gens, le vin… et l’art plus que tout. 

 Toulouse Lautrec    

Dans le même esprit, le Château Malromé propose désormais à ses visiteurs une expérience globale qui associe la gastronomie à la nature, au bien-être et à la culture, dans un splendide domaine entouré de 43 hectares de vignes.

Le peintre était aussi fin gourmet, considérant la cuisine comme un art ; c’est avec le même optimisme que Malromé et son chef Sébastien Piniello proposent aux gastronomes deux nouvelles adresses de restauration dans un cadre idyllique.

On commence par un apéritif en terrasse dans un cadre somptueux:

 

Le restaurant les Abeilles, propose des formules déjeuner (19 € Entrée + Plat + Dessert) à déguster en salle et en terrasse (ou même en pique-nique sur le domaine) ; son brunch du dimanche (25 €), ses Entractes du jeudi soir dans la cour de Malromé. Une ambiance bucolique et végétale, et une formule rapide pour déjeuner en toute sérénité.

Autre formule de restauration : la Table du Château, avec ses dîners gastronomiques esprit Table d’Hôtes dans la partie historique. Un lieu hors du temps où se mêlent histoire et élégance champêtre. Ouverte 1 ou 2 jours par mois avec différents thèmes selon la saison, ou sur privatisation à partir de 8 personnes (jusqu’à max 14 personnes) en mode Chef privé, 89 € le menu (+25 € accord mets & vins)

Moment privilégié à Malromé, j’ai eu la chance de profiter de l’ambiance Table d’Hôtes du Château, une pièce bercée de cinq siècles d’histoire ; l’ambiance y est feutrée et décontractée, réinventée par la décoratrice Jennifer Brun. :

Table d’Hôtes Château Malromé

Autodidacte, Sébastien Piniello développe son goût à travers ses voyages aux 4 coins du monde. Il a appris à reconnaitre les plantes sauvages comestibles, et son potager en permaculture l’aide dans ses propositions de carte. Il développe ainsi sa signature, une empreinte végétale affirmée avec la volonté de créer un lien entre le corps et l’esprit. Sa cuisine est donc émotive, associant des saveurs volontairement imprévues toujours mises en équilibre avec une philosophie de ne rien jeter du légume ou du fruit.

Les hôtes de cette table ont alors le privilège d’avoir un Chef privé et une partie du Château à leur entière et discrète disposition… la vie de châtelain le temps d’un dîner!

Quelques exemples de plats que nous avons eu le plaisir de déguster :

Huître d’Arcachon en texture : tuile d’eau de mer, tartare d’huître, mayonnaise Wasabi, mayonnaise betterave et fleur de bourrache

 

3 couleurs, 5 saveurs autour du poivron

 

Table d'hôtes Malromé

Merlu de ligne de saint-Jean de Luz mariné, algue kombucha, lait d’avoine grillé, infusion d’arêtes, caviar osciètre de Neuvic, vierge d’herbes assaisonnée au dukkah 

 

La cuisine jouxte la salle à manger et on peut passer en cuisine à tout moment!

Différents Crus de chocolat (Mexique, Madagascar, Vietnam) montés comme un millefeuille, ganache Kalamensi, avocat/miel du Château,  mousse façon parfait à l’estragon, coulis chocolat du Mexique au paprika fumé 

Infusion de fraises au gingembre fermenté

Avec ce nouveau concept, Sébastien Piniello parvient à créer des émotions dans les assiettes, un pari relevé qui requiert créativité et instinct pour offrir aux convives une assiette dans laquelle la fraîcheur et la saisonnalité du produit sont les premiers critères.

Après ou avant le déjeuner, les hôtes pourront découvrir l’aile historique du château qui est ouverte aux visites ; la famille Huynh s’applique à conserver le patrimoine et à respecter ses racines, la visite des lieux est à ne pas rater!

Les initiales de Toulouse Lautrec dans le plancher

 

Observez bien, en haut à droite dans un coin du salon, directement sur la pierre brute, on y voit un portrait dessiné par Toulouse Lautrec :

On emprunte ensuite l’escalier en colimaçon qui nous emmène aux chambres d’époque, dont celle de Toulouse Lautrec ainsi que celle du Maréchal de France Armand de Saint-Arnaud:

Mélanie Huynh marque de sa personnalité le domaine en créant un espace dédié au yoga et au Bien-être. Créatrice de la marque Holidermie et passionnée de Yoga, elle a conçu une salle de pratique pouvant accueillir des retraites dans un Shala spacieux, lumineux… une salle qui fait pétiller les yeux des yogis!

Et si on veut parfaire son stage yoga avec un soin, tout est prévu, dans un cadre toujours aussi cocooning:

 

Pour les yogis en retraite à Malromé il est possible de louer des chambres dans une aile du Château entièrement rénovée ; on espère que les chambres soient également bientôt ouvertes aux réservations à la clientèle extérieure:

 

 salle de bains Malromé

A l’étage on peut admirer des œuvres de Toulouse Lautrec, avec des explications guidées si on le souhaite:

Toulouse Lautrec

Dans une autre aile se trouve une Galerie d’Art contemporain avec actuellement l’exposition Decorum de Emeric Chantier en place jusqu’au mois de décembre. Entrée libre et gratuite du mercredi au dimanche.

Le dialogue éternel entre l’Homme, les animaux et la Nature, les corps en mouvement, la Nature qui toujours reprend le dessus… un univers où se dégage l’énergie de l’environnement dans une démarche responsable et respectueuse du vivant.

L’animal qui essaie de s’extraire de la boite dans laquelle l’homme veut l’enfermer…

Oeuvre de l’artiste Emeric Chantier

La Nature reprend ses droits avec les racines qui font éclater le pot…

 Emeric Chantier

Emeric Chantier

Position japonaise de contemplation:

Emeric Chantier

La visite du Château ne serait pas complète sans faire un petit passage par les chais:

 

vin Toulouse Lautrec

Mélanie Huynh conçoit le Château Malromé comme un lieu de vie et le fait rayonner de son savoir-faire et de son savoir-vivre : «Nous sommes très heureuses de pouvoir l’ouvrir au public et le partager, mais c’est aussi un endroit où l’on aime se retrouver en famille et entre amis».

Un grand Merci à Sébastien Piniello pour avoir pris le temps de me faire découvrir ce magnifique domaine… j’espère que cela vous aura donné envie d’y venir!

Château Malromé
33490 Saint-André-du-Bois
tél: 05 56 76 25 42

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *