Menu

Diner au restaurant Alain Milliat, Paris

Vous connaissez probablement les jus de fruits Alain Milliat, des jus de fruits haut de gamme que l’on trouve dans les plus grands restaurants et les plus beaux salons de thé…
Mais connaissez vous la boutique restaurant qu’Alain Milliat a ouvert fin 2011 dans le 7ème à Paris?

Non? Alors suivez le guide et retrouvons-nous ensemble pour un dîner au 159 rue de Grenelle pour déguster les plats du Chef Jon Irwin, des plats où créativité et audace sont au rendez-vous :

L’intérieur de cette petite boutique-restaurant est très sympa, avec ses murs constellés de petites bouteilles multicolores…

Combien de variétés de jus de fruits? Je ne sais pas, il y en a trop, je n’ai pas compté!

Un nectar de pêche de vigne en guise d’apéritif, ça change du Gin Tonic, et c’est plein de vitamines 🙂

Plusieurs formules sont disponibles à partir de 22 euros pour le déjeuner, jusqu’à 55 euros pour le menu dégustation le soir… c’est cette dernière formule qu’on a pris, on y trouve l’ensemble des plats réalisés par le jeune Chef :

On commence par une mise en bouche:

Émietté de tourteau, gelée de pomme, coulis de concombre

Une fine lamelle de navet entoure l’émietté de tourteau, c’est frais, léger, savoureux, ça démarre très bien! A noter le pain qui est excellent; il viendrait de chez  Poujauran que ça ne m’étonnerait pas…

On continue avec une entrée:

Minestrone de légumes et coques, bouillon d’herbes, riz noir soufflé

Menthe poivrée, coriandre et estragon  parfument agréablement ce bouillon froid, un goût légèrement anisé se dégage, c’est frais, parfait pour cette période estivale.

Une deuxième entrée:

Oeuf à 62 °, espuma vitelotte, boeuf séché, giroles et émulsion thym

L’oeuf cuit entre 62 et 64 ° est de plus en plus souvent présent dans les Cartes des restaurants mais je ne m’en lasse pas; les associations sont intéressantes, des textures et des parfums très bien composés.

Un plat de poisson:

Daurade, purée d’artichauts poivrades, lard colonnata

Un très beau plat; l’artichaut qui sert d’accompagnement est décliné en plusieurs textures: purée,  petits dés et lamelles finement émincées, c’est parfait.

Puis la viande:

Pintade fermière, crème de maïs à la fève tonka et voile de foin

La viande est très tendre (cuisson sous vide et basse température of course!) et j’ai un grand coup de coeur pour l’accompagnement crème de maïs à la fève tonka. Le délicat disque gélifié a réellement un goût « d’ herbe séchée », c’est un mélange harmonieux de goûts délicieux, un plaisir en bouche.

Un petit fromage avant de passer au dessert:

Fromage lunaire, confiture de raisin Muscat

Non ce fromage ne vient pas de la lune, mais il séduit tous les amateurs de fromages de chèvre moelleux; sa saveur parfumée et son onctuosité sont caractéristiques.

Et le dessert:

Mousse caramel, Mara des bois, sorbet poivron jaune, basilic nain et crumble en poudre

Une composition que j’ai adoré: on retrouve des parfums d’été, des saveurs fruitées, le sorbet au poivron est excellent et c’est une merveille avec les fraises. Une petite touche plus sucrée avec la mousse caramel, c’est un régal… on termine ce repas vraiment comblés, aucune fausse note.

Enfin, petit tour au sous sol où se trouvent les cuisines de Jon Irwin, ancien de Pierre Gagnaire et d’Akrame.

Bravo Chef et encore merci pour ce beau voyage culinaire !

Restaurant Alain Milliat
159, rue de Grenelle, 75007 Paris.
Tél. : 01 45 55 63 86.
Ouvert du lundi au samedi,  déjeuner et dîner

Commentaires
  1. walter | Répondre
    • Chantal | Répondre
  2. Amistad | Répondre
  3. pierre | Répondre
  4. walter | Répondre
    • Chantal | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *