Menu

Nouveau dîner à la Table de Montesquieu à La Brède

Vous y croyez vous aux prémonitions? Moi non, mais quand même…

Nous n’étions pas revenus à la Table de Montesquieu à La Brède depuis 2008… Connaissant et appréciant la créativité de son Chef Christophe Girardot, nous y sommes revenus il y a 2 semaines pour déguster ses nouvelles réalisations. Et quatre jours plus tard, le restaurant décrochait sa 1ère étoile au Michelin 2010 !!!

Alors simple hasard du calendrier ou portons nous la chance? Sure que des restos vont vouloir qu’on vienne les voir la semaine précédent la sortie des prochains Mich maintenant ;-))))

En attendant d’expliquer ce mystère, suivez moi vers la Table de Montesquieu, nouvel étoilé 2010 🙂

Trois menus sont possibles, on choisit le menu « intermédiaire » à 40 euros, comprenant une entrée, un plat et un dessert; grande latitude dans le choix des plats, puisque tous les plats de la Carte sont disponibles dans les Menus.
Comme les fois précédentes, des bricelets aux épices sont servis pour accompagner l’apéritif:

Une assiette composée de nombreuses mises en bouche arrive ensuite:

Rouleau de printemps huître et sa sauce soja, palourde grillée avec un beurre d’amande, espuma au lard fumé, panini d’huître et poireau confit au miel sauce soja et 5 épices, salade de poireaux grillés et couteaux

En attendant les entrées, des beurres au look délicieusement rétro sont apportés:

Puis les 2 entrées que nous avons choisies:

Oursins rassasiés de chair d’araignée de mer, avocat et pomme acide à l’huile d’avocat

Plat très iodé, saveurs du large garanties…  Un espuma au citron vert et huile d’olive apporte une touche acidulée. L’ensemble est à déguster avec des mouillettes beurrées aux gonades (organes sexuels des oursins)

L’oeuf de poule imaginaire sur un gratin de macaronis à la truffe

Le jaune d’oeuf est cuit basse température, puis emprisonné dans une coque en beurre de truffes avant d’être pané pour obtenir une fausse coquille, qui laisse apparaitre le jaune lorsqu’on la perce avec la pointe d’un couteau. L’oeuf est posé sur un gratin de macaronis à l’Ossau Iraty et truffes noires, entouré d’une écume de parmesan. Une dentelle de pain ornée de copeaux de Rabugo complète l’ensemble. Une superbe réussite visuelle et gustative, notre plat coup de coeur!

Nos 2 plats principaux:

Cannelloni d’encornet petite pêche en cuisson basse température, cébettes de persil

L’encornet est également cuit à basse température pour éviter de déformer sa chair. Il est garni d’un risotto bio émondé et servi avec un jus réduit de paëlla et de fines lamelles de truffe.

Agneau des Pyrénées caramélisé en cocotte

L’agneau est cuit longuement pour obtenir une cuisson à coeur de 63° et pour garder sa chair très tendre. Un jus caramélisé tranché, des gnocchis moelleux à la truffe et des croquettes d’ail confit l’accompagnent. Plat très savoureux.

On a également pu voir un autre plat de viande de la Carte sur les tables voisines: le canard fermier à « l’architecture variable »; un plat à essayer sans faute la prochaine fois!

Un petit pré dessert pour nous préparer au dessert:

Déclinaison d’orange sanguine

Confit d’orange sanguine et son émulsion à la fleur d’oranger (dans la verrine), et petite salade d’orange sanguine au basilic: frais et léger, parfait pour servir de transition.

On aura même droit à un bonus de la part du Chef… Il s’agit d’un des desserts disponibles à la Carte, version pré dessert:

Soufflé chaud à la Main de Bouddha

La Main de Bouddha est un agrume aromatique de la famille des cédrats, originaire du Sud Est asiatique. Son zeste, qui est incorporé dans ce soufflé, apporte une touche florale de citron jaune d’une grande finesse à ce dessert.

Les desserts choisis ensuite:

Noix de coco en multi texture

Moelleux, croquant, liquide, fondant: différentes textures présentes dans cette noix de coco, sous forme d’espuma, riz au lait, gelée, chips et sorbet.

Opéra chocolat passion, sorbet fruit de la passion

Le classique opéra chocolat café revisité ici en version chocolat fruits de la passion: c’est un duo gagnant et réussi. Bravo au nouveau Chef pâtissier Aurélien qui a fait ses armes au Grand Vefour et chez Guy Savoy! Il y a eu effectivement quelques changements dans la brigade, avec également Olivier (ancien de chez Georges Blanc) qui assiste maintenant Christophe. Le service est toujours assuré avec gentillesse et professionnalisme.

Bravo à Christophe et toute son équipe pour cette étoile, très justement méritée!

Ajout de janvier 2012: le Chef Christophe Girardot a quitté la Table de Montesquieu

Restaurant La Table de Montesquieu
Place Saint-Jean d’Etampes
33650 La Brède
tél: 05 56 78 52 91

technorati tags:
del.icio.us tags: 

Ce billet vous a plu? Pour être averti automatiquement à chaque nouvelle diffusion sur le blog, inscrivez vous ici !
Les Textes et Photos sur « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », sont protégés par Copyright. Toute reproduction interdite sans accord de l’auteur.
© 2006-2011 .
All writing and photography on « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », is Copyright © 2006-2011. All rights reserved.

Commentaires
  1. Totchie | Répondre
  2. Muriel | Répondre
  3. null | Répondre
  4. celine's cuisine | Répondre
  5. Tiuscha | Répondre
  6. DOUILLON | Répondre
  7. foodandfashion | Répondre
  8. Jeanne | Répondre
  9. Stéphanie | Répondre
  10. J_M_ | Répondre
  11. Gail | Répondre
  12. chantal33 | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *