Menu

Déjeuner de presse à La Table de Montesquieu à La Brède

Dernièrement a eu lieu à La Table de Montesquieu un déjeuner de presse pour présenter la nouvelle équipe dirigeante de l’établissement: Antonio Sainz le nouveau propriétaire espagnol s’est associé avec le Chef Christophe Girardot, ainsi qu’avec le Directeur de Salle Pierre Couturier, et le Chef sommelier Frédéric Rouglan.
C’était aussi l’occasion de montrer aux journalistes invités (ainsi qu’à la team d’Assiettes Gourmandes ^_^) les dernières réalisations du Chef.

En terrasse, Antonio nous dévoile ses projets de déménager La Table de Montesquieu et de développer un espace dédié au « Bien vivre » autour de la gastronomie, du vin et de la culture; il souhaite créer un établissement plus spacieux où l’intimité pourrait cotoyer le luxe, tout cela partagé bien sur autour de la cuisine de Christophe Girardot. Ce projet serait développé autour de 3 axes:

– une cuisine de goûts et de saveurs dans laquelle on recherche l’émotion
– la salle: 2 fois plus d’espace avec le même nombre de couverts
– la cave: développer une carte des vins non seulement sur Bordeaux mais sur toute la France (500 références)

Pendant qu’Antonio présente ses projets et ses idées, Christophe et son équipe s’activent en cuisine:

Tout d’abord, on commence par une présentation de la Carte qui a complètement changé. Le Midi 2 Menus sont disponibles (40 et 75 euros), le soir uniquement celui à 75 euros, et il n’y a plus de choix de plats à la Carte dorénavant à la Table de Montesquieu.
Ensuite une nouveauté: la possibilité qu’offre la Table de Montesquieu de visualiser ses Menus et sa cave avec un Ipad qui est proposé aux clients (mais on n’a pas le droit de partir avec ;-)) !

C’est Frédéric et Pierre qui nous font la démo:

Intitiative originale des nouvelles technologies, qui permettent de visualiser les plats des Menus, ou de connaître en temps réel les bouteilles disponibles en cave.
J’ai trouvé ça fun, y a qu’à voir mon sourire 😉

Allez, fini de jouer, on passe aux choses sérieuses avec des petites mises en bouche bien sympas:

Mises en bouche autour des produits du printemps: de gauche à droite: maki de gambas au yuzu, vinaigrette au yuzu (pipette); chartreuse d’asperges, mousse d’asperges et escargots; oeuf de caille sur pesto d’ail des ours; panna cotta d’asperges blanches, mousse de petits pois et écume de parmesan

C’est fin et raffiné, déjà bluffant!

Les petits beurres Bordier aux algues et piment d’Espelette sont disposés sur la table, un vin de Bordeaux « S » du Château Suduiraut 2007 est servi:

Puis c’est au tour de l’entrée:

Oursin de Roche à la Coque, salade pomme et céleri à la truffe, mouillette iodée

Grand coup de coeur pour cette entrée aux saveurs marines et du terroir: sous l’espuma au jus de coquillages, on trouve une fine mirepoix de pomme et céleri, la mouillette nous enchante avec les Saint-Jacques, le homard bleu de Bretagne, les gonades d’oursin et le caviar d’Aquitaine. A tester absolument!

Puis le plat de poisson:

Petits rougets farcis à l’ail des ours, pesto ail des ours et sauce vénitienne

C’est la pleine saison de l’ail des ours, cet ail sauvage qui pousse dans les sous-bois et dont l’odeur et le goût sont très caractéristiques ; les filets de rougets sont garnis d’une farce aux herbes bien assaisonnée aux saveurs méditerranéennes puis bardés avec une feuille d’ail des ours. Un pesto d’ail des ours en fond d’assiette et un cordon de sauce vénitienne safranée complétent cette assiette encore très réussie.

Le plat de viande:

L’agneau de lait des Pyrénées « De la tête aux pieds », légumes glacés à l’ail de Aomori

L’idée est de décliner les différentes parties de l’agneau de 4 manières différentes: gigot cuit basse température, selle farcie, crépinette à la fleur de romarin et croustillant à l’épaule d’agneau confite (saveurs marocaines)

On passe ensuite aux desserts:

Les premières fraises des bois, sabayon miel et safran, crème glacée rhubarbe et Sauternes, gaufre toute rouge

De manière plus précise, on trouve au fond de la coupe une compotée de rhubarbe, puis un sabayon mousseux miel safran, des fraises des bois avec quelques miettes de crumble, la crème glacée et un « papier » de fraise (tuile froissée hyper fine) et une chips de rhubarbe. Il faut bien sur plonger la cuillère tout au fond pour apprécier pleinement le mélange des saveurs. C’est un dessert de saison 100% réussi… et j’attends avec impatience un moment privilégié aux côtés de Marion en pâtisserie 😉

Christophe et son équipe viendront nous rejoindre au moment du café et des mignardises:

 

La table des journalistes était unanime, l’objectif du Chef est atteint: procurer une grande émotion à ses convives!… Dès l’entrée (l’oursin de roche), les commentaires ont fusé: « Mais cela vaut largement 2 étoiles!!! ».

Déjà le premier repas que nous avions fait il y a 3 ans, juste après l’ouverture de la Table de Montesquieu, nous avait ébloui. Mais, la cuisine de Christophe Girardot n’en était en fait qu’à ses prémices et a encore énormément progressé et évolué depuis…

Nul doute qu’on parlera de plus en plus de Christophe Girardot dans les années à venir… et son talent n’a d’égal que son humilité et sa gentillesse… Alors, un immense bravo Chef!

Restaurant La Table de Montesquieu
Place Saint-Jean d’Etampes
33650 La Brède
tél: 05 56 78 52 91

Ajout de janvier 2012: le Chef Christophe Girardot a quitté la Table de Montesquieu

technorati tags:
del.icio.us tags: 
 

Ce billet vous a plu? Pour être averti automatiquement à chaque nouvelle diffusion sur le blog, inscrivez vous ici !


Les Textes et Photos sur « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », sont protégés par Copyright. Toute reproduction interdite sans accord de l’auteur.
© 2006-2011 .
All writing and photography on « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », is Copyright © 2006-2011. All rights reserved.

Retrouvez-moi sur Instagram
Commentaires
  1. pierre | Répondre
  2. chantal33 | Répondre
  3. ardoneo | Répondre
  4. phissoe | Répondre
  5. Casa Dolce Casa | Répondre
  6. laure | Répondre
  7. chantal33 | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *