Menu

Nouveau déjeuner au Saint-James, chez Michel Portos… mais sans Michel Portos ;-)

Le Saint-James a fait l’objet de quelques travaux de rénovation dernièrement… alors j’ai lâchement profité de l’absence de Michel Portos qui était à Riyadh pour une semaine, pour aller découvrir ces embellissements, à l’occasion d’un petit repas familial 😉

L’entrée a été transformée, plus spacieuse, plus lumineuse…

Le bar a aussi bénéficié d’une cure de jouvence, audacieuse et réussie:

La Salle du restaurant n’a pas subi de transformation, mais avec sa belle vue dominante sur Bordeaux, elle est toujours aussi agréable.
Pour le déjeuner, la formule 5.5 est toujours aussi intéressante (47 euros pour entrée, plat, dessert, vin, eau minérale et café), mais le menu à 68 euros « Morceaux choisis » me tente bien aussi… alors on a choisi les 2!

On commence par les mises en bouche, un très joli visuel coloré et agréable en bouche:

Mousse de chèvre à la coriandre et sa gelée de carotte; gelée de betterave, céleri; radis noir et radis rose, câpres; mousse de houmous et pop corn

On enchaîne avec une pré-entrée cachée sous son couvercle:

Parmentier revisité: pulpe de panais, dés de poire, truffe, une tranche de veau fumé sur le pourtour et le tout agrémenté d’une vinaigrette de pomme…excellent!

Les entrées ensuite, celle du Menu 5.5 d’abord:

Terrine artichaut foie gras et sa salade d’endives, confiture d’oignon: une association qui marche à tous les coups, c’est fondant en bouche.

Et l’entrée du Menu à 68 euros:

Coquillages: crème de nori, fine gelée de bonite séchée, émulsion citronnelle, petits légumes

Devinez qui a choisi ce plat?… c’est moi!!! J’y retrouve ces saveurs asiatiques que j’adore et quelques coquillages dont le goût iodé apporte une complémentarité pleine de saveurs.

Le plat pricipal du Menu 5.5, au choix poisson ou viande, pour nous ça sera du poisson:

Lieu, lentilles, sauce à l’encre de seiche, lardons, carottes: relativement simple et sans chichi mais une belle cuisson du poisson à souligner.

Poisson également pour le Menu à 68 euros:

Skrey; pavé rôti, rutabaga et grenade, tartare de dulce

Le skrei est le nom particulier que prend le cabillaud arctique lors de sa migration vers les îles Lofoten. Sa chair exceptionnellement blanche est alors très prisée, elle est d’une saveur incomparable et ses qualités gustatives ne sont plus à démontrer. Un très beau plat.

 Pré dessert du jour avec le Menu à 68 euros:

Pomme caramélisée, mousse citron vert, sirop d’érable, gelée de pomme et meringue au citron vert: doux et acidulé pour préparer les papilles au sucré.

 Et on continue avec les desserts, tout d’abord celui du Menu 5.5:

Croustillant à l’orange, sorbet Granny Smith, velouté caramel

C’est croustillant, doux, onctueux et léger à la fois… une douceur pour laquelle on craque!

Ma fille souhaitait un dessert au chocolat, le Chef Pâtissier nous a arrangé ça, avec un dessert totalement improvisé qui n’était pas à la Carte 😉

Du chocolat tout en textures…

Le dessert du Menu à 68 euros:

Poire comme une tarte Bourdaloue

Poire, sabayon aux amandes, pâte de citron confit, fine tuile au citron sur le pourtour et glace poire williamine… un délice

 On n’oubliera pas les mignardises… ainsi que la petite poche avec quelques douceurs à emmener chez soi… attention sympa, comme je les aime 😉

Donc pas de rencontre avec Michel Portos ce jour là puisqu’il était en démo au Moyen Orient; mais je vais avoir l’occasion de le retrouver demain à Paris pour l’organisation d’un événement gastronomique exceptionnel… affaire à suivre 😉

Changement:
Michel Portos a quitté le Sain-James pour ouvrir son restaurant à Marseille: le Malthazar
Il a été remplacé au Saint-James par Nicolas Magie

Hôtel Restaurant Hauterive Saint-James
3 place Camille Hostein
33270 Bouliac
tél: 05 57 97 06 00

Commentaires
  1. valerie | Répondre
  2. beustes | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *