Menu

Dîner à Masa, restaurant à Paris

Le restaurant MaSa a ouvert à Paris depuis le mois d’août seulement et il fait déjà parler de lui à juste titre.

Ma comme Mariage, Manipulateur, Maîtrise

Sa comme Saveurs, Sapide, Saison.

A sa tête, un Chef, Hervé Rodriguez qui ose une cuisine créative, ludique et pleine d’audace (rajout du 18/12/2011: le Chef Hervé Rodriguez n’officie plus dans cet établissement, la cuisine et les plats proposés depuis ne sont probablement pas similaires à ceux présentés dans cet article)
Formé chez Lameloise, ancien chef de la Mère Bourgeois et du Domaine de la Corniche à Rolleboise, Hervé a su en peu de temps se faire connaître par le bouche à oreille depuis qu’il s’est installé dans le quartier de Villiers à Paris.
Alors suivez moi, et découvrons vite les lieux ensemble:

Décor contemporain et sympa… comme j’aime 😉

Pendant qu’on peut observer depuis la salle du restaurant le Chef Hervé Rodriguez et sa brigade s’affairer en cuisine, on fait notre choix parmi les menus proposés:

Deux Menus disponibles: 48 euros pour 4 services, et 68 euros pour 6 services: 2 entrées, 2 plats, 2 desserts. Ayant entendu le plus grand bien de la cuisine de Hervé Rodriguez, on choisit sans hésiter le menu à 68 euros (et en plus il y a 2 desserts dans ce menu ;-))

Voici tout d’abord quelques mises en bouches:

Fontainebleau, tuiles Parmesan et pavot blanc

Pain à la semoule et huile du Piémont

On continue par une autre mise en bouche:

Velouté de chou-fleur accompagné s’une émulsion au café: osé et très réussi!

C’est au tour de notre première entrée:

L’huître Perle blanche

Il s’agit d’une huître perlée pochée accompagnée d’une chips de vitelote, un bouillon coco coriandre est versé devant le convive: c’est très fin et très parfumé.

Mon amie Sophie qui nous accompagne ce soir là, n’est pas très fan des huîtres, alors elle a eu un autre plat en remplacement:

Filet de maquereau, petits légumes

Là aussi un bouillon à base de gingembre, yuzu, yahourt est versé sur le maquereau; Des petits légumes (poivrons, navets, champignons), du citron confit et un coulis de piquillos complètent cette entrée très parfumée.

Puis vient la 2ème entrée:

Riz vénéré et couteau Jumbo

Très graphique et coloré, ce riz noir est cuit façon Polenta, le résultat est top; on trouve dans cette assiette des couteaux Jumbo, coulis d’orange, de poivron et de tomate, chorizo en brunoise et petites pousses. Un très beau mélange de saveurs et de textures dans lequel une note légèrement sucrée se dégage et apporte de la douceur en bouche.

Un petit entre-plat ensuite, bonus du Chef 😉

Tofu soyeux, billes de topinambour, cèpes, girolles, amaranthe et cresson

J’avoue que je ne suis pas vraiment adepte du tofu et là j’ai été scotchée; c’était très onctueux, sous forme crémeuse avec un léger goût de caramel… comme quoi certaines préparations peuvent faire changer d’avis!

Un 2ème petit bonus du Chef:

Le foie gras de canard

Une petite merveille! Le foie gras était poêlé, servi avec un condiment citron et un autre à base dattes/coing, un coulis de cacao et un croustillant de cacao. La magie s’opère entre les différents éléments, c’est croustillant, fondant, des associations osées et qui fonctionnent à merveille… une vraie réussite!

Puis le premier plat principal, un plat de poisson:

Le dos de cabillaud façon maki

Cuisson parfaite du cabillaud, juste nacrée comme j’aime; en accompagnement, un velouté cocos de Paimpol, purée de patates douces à la mandarine, mayonnaise à l’encre de seiche, purée d’épinard/kosho et petites coques… sublime!

Note: avec ce plat, j’ai découvert le kosho, une épice parfumée à base de piment et de yuzu.

Le plat de viande ensuite:

Le quasi de veau cuit à la plancha

Excellente qualité du veau et la cuisson à basse température met en avant toute la finesse de la chair. En accompagnement: purée de cerfeuil tubéreux, girolles, pâte à pin, émulsion de bourgeons de pins et une sauce au café absolument divine. On sauce, on se régale… que dire de plus?

Un petit pré dessert pour nous préparer au sucré:

Méli mélo de fruits rouges, glace céleri/poire, marmelade de tomate en condiment… excellent là aussi!

Puis les 2 desserts:

 

Le chocolat

Amateur de chocolat c’est pour vous: macaron chocolat, fève tonka, mousse Gianduja noisettes du Piémont, fudge caramel chocolat, noisette de caramel au beurre salé… c’est gourmand, très gourmand, très bon et pourtant j’ai préféré le 2nd dessert alors que je suis trèèèèès chocolat!!!!… peut-être tout simplement parce que le Chef nous avait préparé une avalanche de plats avec des mélanges de saveurs assez inattendues et là ça reste malgré tout assez classique.

L’agrume

Je suis sûre que vous voulez tout savoir sur la composition de cette assiette, alors c’est parti! Pain de Gênes à l’orange caramélisé, mousse de mandarine, sorbet yuzu, tuile meringue, coulis main de Boudha, pomelos confit, fenouil confit, kumquat confit, dés d’olives noires, pluches de cerfeuil… je crois que je n’ai rien oublié… ahhhh si, j’ai a-do-ré!!!!! Dans ce dessert, Hervé Rodriguez prend plaisir à jouer avec les agrumes de chez Bachès qu’il affectionne particulièrement et c’est superbement réussi.

Avant les desserts on dit pré dessert, mais après le dessert on dit comment post dessert?

Gin Fizz: granité citron/orange, mousse Schweppes, poussière de meringue aux baies de genièvre

Le Chef nous rejoint au moment du café et des mignardises:

Puis ensemble nous partons à la découverte de ses cuisines:

Hervé est fier de nous montrer son four haut de gamme…

Bravo à Hervé Rodriguez qui n’est certainement pas un Chef des plus médiatiques, mais qui a su créer ce qu’on peut appeler une cuisine d’auteur!
Sa cuisine est le résultat d’un travail de réflexion, travail net et précis pour ne pas dire millimétré… chaque assiette est réfléchie à partir d’un produit, auquel Hervé ajoute avec parcimonie différentes couleurs et textures. Bref, une cuisine pleine de saveurs et d’émotions, comme j’aime en découvrir!

Restaurant Masa
22 av. de Villiers
75017 Paris
tél: 01 46 22 06 10

Rajout important du 18 décembre 2011:

Le Chef Hervé Rodriguez n’officie plus dans cet établissement, la cuisine et les plats proposés depuis ne sont probablement pas similaires à ceux présentés dans cet article.

Ce billet vous a plu? Pour être averti automatiquement à chaque nouvelle diffusion sur le blog, inscrivez vous ici !


Les Textes et Photos sur « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », sont protégés par Copyright. Toute reproduction interdite sans accord de l’auteur.
© 2006-2011 .
All writing and photography on « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », is Copyright © 2006-2011. All rights reserved.

Commentaires
  1. T38 | Répondre
  2. chantal33 | Répondre
  3. claudine | Répondre
  4. sophie c | Répondre
  5. Eric | Répondre
  6. marie | Répondre
  7. Goyavo | Répondre
  8. franz | Répondre
  9. chantal33 | Répondre
  10. julien | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *