Menu

J’ai déjeuné chez Thierry Marx au Mandarin Oriental: Restaurant Sur Mesure

Savez vous que Thierry Marx officie au Mandarin Oriental à Paris depuis le 28 juin?
Deux réponses sont possibles;

– « Bien évidemment, il s’agit de l’événement majeur de la semaine dans l’univers gastronomique, et en plus je l’ai vu dans mon blog préféré » : Bonne réponse 🙂
– « Non, je n’étais pas au courant »… Rhooooooooo! Et sinon, elle est sympa votre grotte? Vous allez bientôt avoir l’électricité?

Un tel événement valait bien une petite virée parisienne, alors « Assiettes Gourmandes » est monté sans attendre à Paris pour découvrir ce nouveau lieu incontournable de la capitale!

On trouve deux restaurants au Mandarin Oriental de Paris: le gastro « le Sur Mesure », et le 2ème restaurant, le « Camélia », qui propose une cuisine plus abordable…

Êtes vous prêts à vivre une nouvelle expérience? Alors attachez vos ceintures et suivez moi pour cette aventure inédite: « 2011, l’Odyssée de Thierry Marx »!

L’entrée du « Sur Mesure » ressemble à un sas de navette spatiale et se fait par une grande et lourde porte vitrée; on pénètre ensuite dans un lieu comme nulle part ailleurs, une sorte de vaisseau spatial, qui va vous amener à la vitesse de la lumière sur la planète Marx.

Tout est blanc, volontairement sobre et dépouillé… impression de zen attitude…

Deux Menus sont possibles pour le déjeuner: 75 et 180 euros (dîner 145 et 180).
A 75 euros 5 plats sont proposés, à 180 pas moins de 11 plats. Sur les 11 plats, contrairement à ce qui peut se dire, Thierry Marx a bien renouvelé sa Carte depuis son époque à Cordeillan: on ne retrouve que 2 plats qui existaient alors, le risotto de soja (un incontournable il faut le dire) et la caille conique.
Petit regret dans ces Menus disponibles pour le déjeuner: il manque peut-être un Menu intermédiaire, car entre les 2 il y a une marche! Alors on va rester raisonnable et opter pour le « petit » Menu à 75 euros qui ne comporte que des nouvelles créations pour nous.

La carte des vins est à la hauteur des lieux… je devrais plutôt dire les Cartes des Vins d’ailleurs, et elles sont superbement présentées! Il faut dire que le Chef Sommelier, David Biraud, est un grand professionnel reconnu: Meilleur sommelier de France 2002, Meilleur Ouvrier de France 2004, Finaliste du Concours du Meilleur Sommelier du Monde 2010. De 35 euros à… beaucoup d’euros, il y en a pour toutes les bourses!

Deux petites tuiles sont servies pour accompagner les apéritifs (croustillant de sumac et poivron rouge). Rien d’ostentatoire,Thierry joue volontairement la Carte du minimalisme…

On débute le repas avec la « Tomate: structure et destructure« . Pas de temps mort; avec cette entrée, on est plongé de suite dans l’univers Marx…

Une grosse bille d’eau de tomates qui se consomme comme une huître. La fine enveloppe explose en bouche afin de libérer l’eau de tomates.
Pulpe de tomates en maki et tofu soyeux.
Cube de tomates au piment d’espelette et copeaux de foie gras.

On continue avec le plat suivant: quand TM s’amuse avec un ingrédient tout simple: l’oeuf

Oeuf éclaté

Assiette très visuelle, riche en couleurs. L’albumine du blanc d’oeuf est retravaillé et forme un disque de gelée qui recouvre le jaune.

Un cannelloni en émulsion jaune et blanc d’oeuf apporte une texture onctueuse. On trouve également dans l’assiette de la pulpe de petits pois, un cube de lait de parmesan, des feuilles de shizo… le tout assaisonné d’huile d’olive.

Avec ce plat, un pain à l’épeautre est servi… ça surprendra probablement les amateurs de pains variés associés à du beurre servis généralement dans les gastros, mais n’oublions pas que nous sommes ici sur une autre planète 😉

Thierry nous offre ensuite en bonus un plat de poisson:

Saint-Pierre mi cru, mi cuit, neige de concombre.

J’ai adoré ce déséquilibre dans la cuisson, qui en fait est justement parfaitement équilibré… allez comprendre quelque chose 😉 C’est très frais, très parfumé, le concombre sous forme d’un genre de granité fond en bouche et des brins d’aneth apportent leurs saveurs anisées.

Les plats s’enchainent, le ballet des serveurs est déjà parfaitement rôdé malgré la très récente ouverture du Mandarin Oriental…

 

… et Simon prend des notes pour moi pour bien retranscrire le repas 🙂

Passons au plat de viande proposé au menu:

Filet de boeuf, gnocchi aux amandes

Le filet de boeuf est très tendre et goûteux, même s’il ne me fait pas oublier le filet de boeuf aux sarments que Thierry faisait auparavant. Le gnocchi ressemble à un cannelloni composé d’une purée aux amandes et garni d’une sauce bolo truffée très parfumée. Deux traits de sauces complètent l’assiette: un jus de boeuf réduit très concentré en saveurs, et une sauce d’herbes vertes. Pour saucer, cette fois, il nous est servi un pain aux châtaignes 😉

Comme je ne fais rien comme tout le monde, j’ai demandé un poisson à la place de la viande:

Turbot, citron cédrat, jus de citron cuit au four

Une fine gelée d’oignons à peine prise recouvre le turbot. On trouve également dans l’assiette du chou blanc mariné au citron et une réduction de cédrat. J’ai adoré l’acidité qui caractérise ce plat.

On passe ensuite dans le domaine du sucré avec le Sweet Bento (clin d’oeil au Japon)

Trois box empilables sont ouvertes successivement:

On part à la découverte: biscuit soyeux à l’huile d’olive, marmelade de griottes, panacotta.
Gelée framboise citron, sorbet framboise
Tarte fine chocolat
Biscuit aux amandes, crème vanillée et framboise
Sablé crème marron et thé vert, meringue (crème vanillée à l’intérieur)

Thierry passe ensuite en salle saluer les clients, et en profite pour nous offrir en bonus un dessert du « grand » Menu:

l’Ylang-Ylang

Alors là, ce dessert, c’est une vraie tuerie! L’Ylang-ylang est une fleur tropicale utilisée en l’huile essentielle et parfumerie. Dans ce dessert on trouve une composition de guacamole citronnée, panacotta et gelée au pamplemousse (boule), meringue glacée à l’Ylang-Ylang (tube).Les textures sont surprenantes, et les saveurs à tomber par terre! C’est du haut vol!

Le dessert prévu ensuite dans le Menu:

Mister Green Tea

Un dessert exceptionnel aussi! Parmi les ingrédients on trouve une mousse au thé vert Matcha, marmelade d’agrumes, zeste de yuzu, réduction de pamplemousse et cédrat confit… et ça pète en bouche 😉

On n’oubliera pas de faire un petit tour aux toilettes avant de quitter les lieux; entièrement recouvertes d’écailles en céramique elles méritent le détour … et la photo 😉

On retrouve ensuite Thierry au moment du café; David Biraud nous propose des petits chocolats…

Puis, Gigi, la star de MasterChef (elle va me haïr d’avoir dit ça ;-)), nous retrouve, remplie d’émotion à l’idée de faire la bise à Monsieur Marx!
Ensemble, nous partons visiter le second restaurant, Le Camélia, ainsi que les jardins de l’hôtel:

Gigi ne pourra pas s’empêcher de goûter une petite tartelette aux fraises de la Pâtisserie du Mandarin…

Puis, c’est un petit tour dans les coulisses: les cuisines du « Sur Mesure », où j’ai le plaisir de retrouver Raphaël Haumont que j’avais rencontré au Foodlab:

Voilà, c’était notre petit passage sur la planète de Thierry Marx. Un lieu magique où le Chef peut exprimer en toute liberté son identité culinaire, no limit!

Un dernier conseil: si vous souhaitez vivre aussi un moment d’exception, n’attendez pas pour réserver… la liste d’attente s’allonge de jour en jour!

Restaurant Sur Mesure, Mandarin Oriental Paris
251 rue Saint-Honoré
75001 Paris
tél: 01 70 98 73 00

Ce billet vous a plu? Pour être averti automatiquement à chaque nouvelle diffusion sur le blog, inscrivez vous ici !
Les Textes et Photos sur « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », sont protégés par Copyright. Toute reproduction interdite sans accord de l’auteur.
© 2006-2011 .
All writing and photography on « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », is Copyright © 2006-2011. All rights reserved.

Commentaires
  1. Lo | Répondre
  2. Val | Répondre
  3. tiuscha | Répondre
  4. "Gigi" | Répondre
  5. Poucinette | Répondre
  6. walter | Répondre
  7. HC | Répondre
  8. chantal33 | Répondre
  9. walter | Répondre
  10. isapadawan | Répondre
  11. RoseAndCook | Répondre
  12. claudine | Répondre
  13. la fee | Répondre
  14. eloiine | Répondre
  15. consom'acteur | Répondre
  16. detourre | Répondre
    • Noëlle Fiault | Répondre
  17. dede | Répondre
  18. Chrisos | Répondre
  19. Boris | Répondre
  20. Chris | Répondre
  21. Délices à Paris | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *