Menu

Déjeuner au restaurant Le Jasmin, au Stelsia

Après avoir découvert l’établissement le Stelsia à Saint-Sylvestre-sur-Lot, nous allons aujourd’hui nous attabler à son restaurant gastronomique : Le Jasmin.
La Salle du restaurant est absolument magnifique, tout n’est que raffinement et bon goût. Un soin particulier a été apporté à la décoration, avec l’aide de Mariette Cabrel, décoratrice d’intérieur et épouse d’un célèbre chanteur originaire du Lot-et-Garonne ^_^

Le Jasmin (2)Le Jasmin, Stelsia

Guillaume nous présente le Chef Michel Vico dans ses cuisines:

Le Jasmin (1)

La brigade commence à s’activer, le Chef reprend ses casseroles:

Le Jasmin (8)Le Jasmin (6)Le Jasmin (7)

Michel Vico nous a proposé un Menu personnalisé, avec de nombreux plats que vous pourrez retrouvez au Menu ou à la Carte du Jasmin : banco!

On prend place dans une petite salle privée bien sympa : la Salle du Chef attenante aux cuisines, un petit cocon privatif (bon à savoir : cette salle peut être réservée à l’avance par la clientèle, il suffit de demander la Table d’Hôtes):

Le Jasmin (4)

 Les assiettes de présentation sont très originales, on pourrait parler plus précisément d’objets d’Art, et elles ont une particularité unique (je ne vous en dis pas plus, vous le découvrirez quand vous irez au Jasmin ^_^)

Le Jasmin (5)

Les mises en bouche, pour accompagner les cocktails préparés par le barman:

Le Jasmin (10)

Bavaroise de saumon fumé, sablé Mimolette/émulsion tomates confites

Beurres de la Maison Bordier et pains à partager sont servis, on peut commencer!

Le Jasmin (11)

Un amuse-bouche:

Le Jasmin (13)

Cromesqui d’escargot, mousse à l’ail, émulsion de persil

Les escargots c’est pas trop mon truc mais je dois avouer que c’est un mariage de saveurs qui fonctionne bien.

Un premier plat (qui venait juste de faire son apparition à la Carte, on a joué les bêta-testeurs ^_^):

Le Jasmin (15)

Mousse de Saint-Jacques marinée, émulsion de champignons mentholée, fine purée de brocolis

Un plat d’une extrême finesse avec de jolis contrastes, un peu d’acidulé, de la douceur, c’est original et très très réussi, j’adore!

A noter, la saucière qui reste sur la table si on veut rajouter un peu d »émulsion:

Le Jasmin (16)

Le plat suivant:

Le Stelsia

Le Jasmin (18)

Foie gras de canard, betterave, melba dorée et noisettes

Le foie gras confit est délicieux, la betterave se décline en sponge cake, en sorbet, en coulis gélifié, en brunoise… un très beau travail sur les textures, c’est graphique, esthétique et très bon.

On continue:

Le Jasmin (21)Langoustine Stelsia

La Langoustine, Noix de Saint-Jacques en cannelloni, topinambour et ail noir d’Aomori

Les cannellonis sont formés par des spirales de spaghettis et garnis de Saint-Jacques, la cuisson de la langoustine est parfaite. Pour accompagner, des billes de butternut, une fine purée de topinambour, une émulsion à l’ail noir d’Aomori et une sauce Jurançon concentrée en sucs. Juste magique, on se dit que ce Chef est un Grand, il a bien fait de revenir dans son Sud-Ouest natal 😉

Plat de poisson:

Turbot Le Jasmin (24)Le Jasmin (25)

Le Turbot « Petite Pêche », caviar d’Aquitaine, artichauts, vinaigrette de coquillages

Poisson noble, le turbot dévoile sa chair fine avec une marinière de coquillages relevée à l’eau de vie de pruneau (et oui, on n’est pas loin d’Agen ^_^); salsifis, artichaut, sauce crustacés relevée au piment d’Espelette et caviar d’Aquitaine Vintage, c’est net et précis, tout est réuni pour encore un vrai plaisir gustatif.

Le turbot était accompagné de petites cassolettes Mauviel trop jolies!

Le Jasmin (23)Le Jasmin (28)

Les casseroles sont jolies certes, mais la garniture me plait vraiment aussi: une mousseline de pommes de terre très aérienne (qui me semble tout droit sortie du siphon), artichauts et pousses de petits pois.

Plat de viande ensuite ; Michel nous propose de nous servir 2 viandes différentes (pigeon et ris de veau) avec le même dressage.

Le Jasmin (29)

Le Jasmin (32)

Le Ris de veau fermier, macaronis, Jurançon et truffes

Les cuissons sont toujours maîtrisées, les jus caramélisés et concentrés en sucs sont un régal, 2 longs macaronis sont nappés d’une viennoise de Parmesan, salsifis et Mélano… un dressage parfait, des assaisonnements justes et précis, des produits sublimés par un Chef qui a du talent, on est fan!
Côté garniture, on retrouve la cassolette Mauviel, mais cette fois garnie de petites pâtes cuites façon risotto dans un jus de carotte et des pleurotes… une préférence pour la 1ère version 😉

Pré-dessert pour une transition vers le sucré – on apprécie toujours la superbe vaisselle :

Le Jasmin (34)

Glace Gianduja, truffe confite, mousse légère au café blanc, noisette concassée, crumble cacao fleur de sel

Petit retour en cuisine pour voir les Pâtissiers en train de préparer nos desserts:

Le Jasmin (37)Le Jasmin (38)Le Jasmin (39)

C’est prêt… alors on envoie!

Dessert Le Jasmin (40)

Le Jasmin: Granny Smith et givre de champagne rosé

C’est trop beau, on a envie de le prendre en photos sous toutes ses coutures:

Le Jasmin (41)

Le Jasmin (42)

Dommage de tout casser, mais on est gourmand… alors on brise la fine pellicule de sucre !
La sphère est déposée sur un socle chiboust pomme verte/biscuit chocolat blanc, et dans la sphère on trouve: mousse champagne/framboise, sorbet pomme verte, confit jasmin, brunoise pomme verte. C’est un dessert d’une grande finesse, autant par le dressage d’une grande minutie que par l’association des saveurs.
Beaucoup de fraîcheur en bouche, pas d’excès de sucre, c’est gourmand… just perfect!

Deuxième dessert:

Soufflé Le Jasmin (43)

Soufflé chocolat Guanaja, agrumes confits, sorbet mandarine

D’apparence plus classique, le soufflé est aussi une petite merveille: des suprêmes d’agrumes confits sont cachés à l’intérieur et le sorbet mandarine est à déposer sur le dessus. Chocolat et agrumes c’est un bon duo, si vous êtes amateur de soufflés, succès garanti!

Troisième dessert… ne nous laissons pas abattre 🙂

Le Jasmin (44)

La Meringue, châtaignes et Fine de Cognac

Le Mont-Blanc est un dessert qui me fait craquer! J’adore cette association de meringue et de crème de châtaignes, et la version du Stelsia est une pure gourmandise. Une composition à base de marrons confits à l’intérieur de la coque meringuée, une crème de châtaignes parfumée au Calvados, une glace vanille, et un graphisme réussi… C’est diabolique, encore une explosion de saveurs et de textures, ce n’est que par pure gourmandise car on est repus depuis longtemps 😉

Les mignardises avec le café:

Le Jasmin (45)

Comme vous l’avez constaté, ce repas est un très grand coup de coeur du début à la fin, une succession de vrais plaisirs gustatifs, des produits de grande qualité cuisinés avec la précision d’un grand Chef.
Philippe Ginestet a confié les cuisines du Stelsia à Michel Vico qui ne cache pas son bonheur. Natif du Lot et Garonne, Michel a une formation de base en Pâtisserie puis a fait le Lycée hôtelier de Nérac en cuisine avant d’ enchainer des passages dans de très belles Maisons (Crillon, Bristol, Martinez, La Chèvre d’Or…) , puis il sera Chef exécutif à l’hôtel Casino Barrière de Lille pendant 6 ans.
La quasi totalité de son équipe l’a suivi pour cette ouverture dans le Lot et Garonne et avec cette nouvelle table gastronomique qu’est Le Jasmin , on est heureux d’être dans le Sud-Ouest 😉

Nul doute que les guides rouge et jaune vont rapidement récompenser cette nouvelle adresse gastronomique, tous les ingrédients sont là, la cuisine de haut vol bien sûr mais aussi le service, un personnel attentionné et chaleureux, tout est rythmé à l’image des lieux… un lieu d’exception!

CHÂTEAU LE STELSIA
Lieu-dit Lalande
47140 Saint-Sylvestre-sur-Lot
Tél: 05 53 01 14 86

Commentaires
  1. martin | Répondre
    • Chantal Descazeaux | Répondre
  2. Philippe | Répondre
    • Chantal Descazeaux | Répondre
  3. Cooking in June | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *