Menu

Nouveau dîner chez Akrame

Vous connaissiez déjà Akrame du temps de sa 1ère étoile…
Depuis l’édition 2014 du Michelin, Akrame s’est vu honoré d’une (bien méritée) 2ème étoile… alors, après avoir pris un petit verre dans son bar à Fromages Brut, revenons rendre visite à Akrame pour un nouveau voyage gustatif!

Akrame (1)

Akrame est toujours fidèle au poste, mais maintenant on le voit de plus en plus au passe coté Salle… il adore échanger quelques mots avec ses clients… et c’est réciproque!

Akrame (11)Akrame (25)

Pour le Soir, 2 Menus suivant l’inspiration du Chef: à 80 euros (4 plats) et 100 euros (6 plats).

Akrame (7)Akrame (5)

On commence par une succession de nouvelles mises en bouches:

Akrame (3)

Carmine, oeufs de saumon et caviar des champs; Tartelette éphémère, lait fermenté, radis

Akrame (4)

Brioche moutarde, lamelles de comté et fromage de Meaux

Akrame (6)

Tuiles anchois et noix

Une farandole gourmande qui nous enchante, et un coup de coeur particulier pour ces tuiles aux anchois.

Une entrée s’enchaîne:

Akrame (8)Akrame (9)Akrame (10)

Soupe poireaux /menthe/pistache

Une très belle déclinaison en textures autour d’un légume banal, le poireau. Le mariage avec la pistache est étonnant mais ça fonctionne très bien, le goût mentholé arrive sur la fin, c’est végétal, léger, onctueux, aérien… et très bon.

Le plat suivant est servi par le Chef himself 🙂

Akrame (12)Akrame (14)Akrame (13)

Tourteau, algue, riz noir soufflé

Toujours autant de magie et d’audace dans les plats d’Akrame: un goût de la mer, mais aussi des saveurs subtiles de noisette, c’est crémeux tout en étant léger, de la délicatesse et des beaux accords, sublime!

Le plat suivant:

Akrame (15)

Huître au barbecue, cubes de radis, encre de seiche

On continue dans l’esprit marin avec cette huître aux senteurs légèrement grillées et fumées recouverte d’une mayonnaise aérienne et vaporeuse à l’encre de seiche; Epatant!

Présentation du plat de poisson, décomposé en plusieurs images:

Akrame (16)Akrame (18)Akrame (19)Akrame (17)Akrame (20)Akrame (21)

Turbot mariné au lait et à l’olive cuit à la vapeur de noyaux d’olives noires et thym citronné

Le turbot au préalable présenté dans sa cocotte est fondant en bouche, il est accompagné de blé Kamut (ancêtre du blé dur) cuit façon risotto, d’amarantes torréfiées, de « coulis » d’olives noires extrêmement onctueux, quelques touches citronnées… un grand moment pour les papilles, bravo Chef, ce plat est é-nor-me!

Un délicieux petit rafraichissement entre 2 plats:

Akrame (22)Akrame (23)Akrame (24)

Sorbet estragon, gelée Campari, vodka

Le plat de viande ensuite: Akrame nous en a présenté 3 au choix, dont 2 servis avec le même accompagnement (nous sommes 3, ce qui nous permet de tout goûter!):

Akrame (27)

Volaille, panais, purée de panais, crème de fromage blanc

Akrame (28)

Riz de veau,  panais, purée de panais, crème de fromage blanc

Akrame (29)

Pigeon, pastilla de pigeon, pois chiches, purée de pois chiches

Le mariage fromage blanc et panais fonctionne bien, on trouve aussi quelques notes anisées dans les 2 premiers plats; les cuissons sont justes, les produits fondants, juteux, gourmands, les fourchettes piquent dans les 3 assiettes, on se régale, on sauce le jus de pigeon jusqu’à la dernière goutte, c’est un magnifique concentré de saveurs… que dire de plus?

Avant de passer au dessert, je n’ai pas pu m’empêcher de commander l’extraordinaire millefeuille champignon/Ossau Iraty qui est proposé en option au Menu:

Akrame (33)

 Là… c’est du délire, y’a pas de mot! Un plat exceptionnel!

Une bouchée glacée pour préparer nos papilles au sucré:

Akrame (34)

Et enfin le dessert qui se décompose en plusieurs contenants servis simultanément:

Akrame (36)Akrame (35)Akrame (37)Akrame (41)Akrame (38)Akrame (39)Akrame (40)

Poire cuite au BBQ, sorbet poire, crème fouettée et caramel poire; chocolat en textures dans la tasse; crémeux réglisse, sorbet yaourt, opaline au lait et émulsion beurre noisette

Akrame garde l’esprit de son dessert précédent (ananas ), mais cette fois c’est composé autour d’une déclinaison à la poire. C’est une merveille, des déclinaisons harmonieuses, équilibrées, mélange de douceur et de textures. Difficile de dire quel dessert est mon préféré, la poire subtilement fumée est une tuerie avec le caramel, dessert pas trop sucré grâce à l’équilibre de la crème, le crémeux réglisse est juste sublime avec ses différents jeux de textures et de saveurs… et pour terminer, le chocolat en différentes textures et températures est terriblement gourmand. Une trilogie topissime.

Quelques mignardises pour accompagner le café… et toujours la tablette de chocolat pour les gourmand(e)s:

Akrame (42)

Vous l’aurez compris, on est toujours éblouis par la cuisine d’Akrame. Depuis le 1er jour de l’ouverture de son restaurant parisien, on a suivi l’évolution constante de sa cuisine, la passion qui l’anime, l’imagination et la créativité débordante… et la gentillesse et l’humilité qui le caractérisent sont toujours présentes.

L’accueil y est parfait, l’équipe est  professionnelle et conviviale, et si vous y allez le midi vous apprécierez la douceur de Farah Benallal, toujours rayonnante et accueillante, un duo au grand coeur ! Mon duo de coeur ♥ !

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de Joyeuses Pâques 🙂

paques

Restaurant Akrame
19 rue Lauriston
75016 Paris
tél: 01 40 67 11 16

Commentaires
  1. Alexandre | Répondre
  2. Laurent | Répondre
  3. D@v | Répondre
    • Chantal Descazeaux | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *