Menu

Wine Dinner au Restaurant Pressoir d’Argent avec le Domaine de Chevalier

Soirée spéciale dernièrement au restaurant « Le Pressoir d’Argent » situé dans le Grand Hôtel de Bordeaux: il s’agissait de vivre une émotion gastronomique et oenologique par un accord mets vins.

Crédit photo:www.pressoir-argent.com

Le Menu était élaboré par le Chef Pascal Nibaudeau, en fonction des vins issus du « Domaine de Chevalier« , Grand Cru classé des Graves.

Ceux qui me connaissent vont penser:
« Comment, Chantal qui ne boit jamais de vin qui va à un Wine Dinner, j’y crois pas ? « .
C’est vrai, mais quand on est invitée, et accompagnée d’une amie férue en oenologie qui apprécie le vin pour 2, ça ne se refuse pas ;-)… surtout quand c’est au Pressoir d’Argent!

Olivier Bernard, gérant et propriétaire de ce superbe domaine viticole était présent à cette soirée pour nous accompagner tout au long de ce voyage et commenter les différents crus proposés.

Le diner a commencé par les mises en bouche accompagnées d’un « apéritif en verticale » composé de 3 millésimes de l’Esprit de Chevalier blanc (second vin du Domaine), 2003, 2001 et 1999.

Ces mises en bouche (Oeuf ozen, soupe de moule, bisque de crevette) méritent d’être à l’honneur et visualisées en plus grand:

Bisque de crevette, émulsion d’ail des ours, citronnelle

Ah, l’oeuf Ozen caché sous son espuma truffe/pomme de terre, je ne m’en lasse pas!!! Dire qu’il est topissime est encore bien en dessous de la réalité… dommage que les saveurs ne soient pas transmises par Internet pour vous en faire profiter!

L’entrée fait son apparition:

Carpaccio de thon et foie gras des Landes

Ce carpaccio était accompagné d’un Domaine de Chevalier blanc 1999. Le foie gras cuit à point est rôti et caramélisé aux herbes asiatiques; une sauce au soja est versée au moment devant le convive. De petits cubes de gelée de pommes vertes complètent agréablement l’ensemble. J’ai adoré ce chaud-froid, mélange de saveurs de notre terroir et d’Asie.

Une 2ème entrée nous est ensuite servie:

Langoustines de Nouvelle-Zélande, agrumes, carottes, safran et amandes

Ce plat n’est pas une découverte, puisqu’il fait partie de la Carte et que je l’avais choisi lors de notre repas précédent le mois dernier. Il s’agit d’un mélange audacieux et réussi entre des ris de veau et des langoustines, accompagné d’un espuma carotte et d’une écume safran/amande et j’ai toujours autant de plaisir à le déguster; ce plat aux saveurs et textures contrastées est accompagné d’un Domaine de Chevalier blanc 1989.

Le plat principal ensuite:

Barbue rôtie et balsamique 12 ans d’age

La barbue est accompagnée d’une émulsion d’ail doux et jus brun aux truffes. La cuisson de la barbue est tout simplement parfaite.
Pour magnifier le plat, 2 verres de vins sont servis en accompagnement: Domaine de Chevalier rouge 1979 et 1989. Les connaisseurs de vin apprécient les grands vins rouges sur le poisson: il faut oser mais c’est une réussite!

Le pré dessert nous amène doucement et agréablement vers le sucré:

Pré dessert granité menthe sorbet yaourt cardamome, crumble

Transition réussie, toute en fraîcheur et légèreté avec ce pré dessert…

Rhubarbe, fruits frais en consommé glacé, lait d’amande, tuile croustillante

Un dessert léger et fruité: parfait pour terminer agréablement ce copieux repas; il est accompagné d’un 1er Grand cru Classé de Sauternes, un Château Guiraud 1999: une pure merveille!

Les incontournables mignardises pour finir ce somptueux repas…

Ce repas était proposé au tarif de 150 euros, vins et café compris, ce qui, compte-tenu du nombre des plats servis, et de la multitude et de la qualité des vins les accompagnant, reste tout à fait correct.

Comme vous l’aurez constaté, Pascal Nibaudeau privilégie toujours les poissons et produits de la mer dans l’élaboration de ses menus; mais cette fois, il ne s’agissait pas d’un poisson d’avril 😉

Je crois que vous savez déjà tout le bien que je pense du restaurant « Le Pressoir d’Argent », et toute l’incompréhension que j’éprouve de voir qu’un certain Monsieur Bibendum l’a oublié dans son édition 2009… inutile d’en remettre une couche 😉

Je vous invite juste à aller vous promener sur le nouveau site du restaurant, histoire de vous titiller encore un peu plus les papilles…

Deux autres comptes-rendus:
Déjeuner au Pressoir d’Argent ( novembre 2008)
Dîner au Pressoir d’Argent (mars 2009)

Restaurant Le Pressoir d’Argent
The Regent Hôtel
2 place de la Comédie
33000 Bordeaux
tél: 05 57 30 44 44

Menus à partir de 59 euros

Carte avec prix du Pressoir d’Argent: ici
Carte avec prix des vins et champagnes: ici

technorati tags:
del.icio.us tags: 

Ce billet vous a plu? Pour être averti automatiquement à chaque nouvelle diffusion sur le blog, inscrivez vous ici !


Les Textes et Photos sur « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », sont protégés par Copyright. Toute reproduction interdite sans accord de l’auteur.
© 2006-2011 .
All writing and photography on « Assiettes gourmandes le blog de cuisine de Chantal », is Copyright © 2006-2011. All rights reserved.

Commentaires
  1. boillotsandy | Répondre
  2. Maryse | Répondre
  3. Avalonia | Répondre
  4. Sandrine | Répondre
  5. Mercotte | Répondre
  6. chantal33 | Répondre
  7. Val | Répondre
  8. damouredo | Répondre
  9. chantal33 | Répondre
  10. TAMMY | Répondre
  11. Grenadine | Répondre
  12. chantal33 | Répondre
  13. Tammy | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *