Menu Menu

Les Belles Perdrix de Troplong Mondot à Saint-Emilion

Dans un cadre fabuleux, le restaurant Les Belles Perdrix de Troplong Mondot s’ouvre sur les vignobles de Saint-Emilion à perte de vue dans un lieu vraiment réjouissant.

Lumineuse, contemporaine et raffinée, on ne peut qu’aimer la salle de cet établissement à la déco très soignée ; on s’y sent de suite à l’aise et parfaitement conditionnés pour démarrer un voyage sensoriel et gourmand. Les limites entre intérieur et extérieur se confondent, on profite de ce moment de bonheur et on a hâte de goûter les dernières créations du Chef David Charrier.

Depuis sa réouverture en 2021 suite à de colossaux travaux, David Charrier a récupéré son étoile Michelin ; l’établissement a été gratifié d’une étoile verte pour son engagement et le Chef Pâtissier Adrien Salavert recevait le prix Passion Dessert la même année. Un démarrage sur les chapeaux de roues, une cuisine qui continue d’évoluer avec un Chef brillant de technique et de créativité.

Pour les différents Menus, Les Belles Perdrix proposent une formule déjeuner à 48 €, ou 82/100/145 (Menu « Envol » uniquement le soir) €. Tous les détails ici.

Amuse bouches:

Croustillant concombre et yaourt anisé ; tartelette fromage frais et betterave ; croustillant vierge de légumes et maquereau fumé

Des mises en bouche qui mettent de suite dans le bain, harmonie et équilibre au rendez-vous.

Pagre de ligne en fines tranches marinées, voile de ponzu, artichauts de pays et confiture d’algues, caviar de la Maison Sturia

Une entrée pleine d’élégance, la maîtrise est là, l’assaisonnement magnifique, du pur bonheur entre iode et légère acidité.

Cèpes des Pyrénées, gnocchi au coeur crémeux champignons, cèpes rôtis au parfum de livèche

En été aussi il y a des poussées de cèpes, et il n’en faut pas plus à David Charrier pour adapter un de ses plats signatures qu’il décline selon les saisons et les produits.
Tartare de cèpes sur le dessous, dentelle sur le dessus, gnocchi au coeur coulant entre les 2, émulsion à la livèche, poudre de champignons… une concentration énorme au délicieux goût des sous-bois. On est dans le végétal, avec de magnifiques jeux de textures, le parfum de livèche (céleri sauvage) arrive en fin de bouche, justement dosé pour un très bel équilibre. Un plat magnifique, hyper gourmand, émotionnel, fabuleux!

Boudin noir de canard en tarte fine croustillante condimenté aux graines de moutarde, beurre d’orange sanguine et jus bigarade

Il faut de l’audace pour proposer un plat de boudin au menu d’un restaurant gastronomique ; soit on l’adore, soit on le déteste… et je fais partie de la 2ème team jusqu’à ce repas ^^. Pari réussi pour David Charrier crée la surprise avec cette tarte croustillante et quelle magnifique surprise : le goût est plutôt doux, la texture fondante, le condiment et la légère acidité donnent la profondeur requise, la sauce soyeuse est juste divine, un plat digne des plus belles tables étoilées, énorme!

Turbot sauvage Ikéjimé, fleur de courgette du potager farcie, olives vertes et herbes, jus de légumes grillés

Je vous laisse admirer la cuisson remarquable de ce turbot. Une chair nacrée et fondante absolument sublime, et pour accompagner, fleur de courgette farcie aux légumes, crème d’olives vertes, sauce/condiment capucine et jus de légumes grillés. Un dressage d’une grande délicatesse, on est dans le raffinement d’une cuisine haute en saveurs et couleurs. Un plat fortement inspiré du potager de la Maison, on est à fond dans la fraîcheur, c’est à la fois subtil et plein de vivacité, le jus apporte beaucoup de pep’s, encore un superbe moment gustatif qui éveille et réveille les sens.

Chariot de fromages:

fromages belles perdrix

Les desserts du Chef pâtissier Adrien Salavert:

Raviole de rhubarbe, fraîcheur du potager

Un pré-dessert brillant de délicatesse et de fraîcheur. Raviole de rhubarbe garnie de fromage blanc, brunoise de rhubarbe, sorbet aux herbes du potager (menthe, estragon,…) particulièrement parfumé, un vent de fraîcheur avant de poursuivre avec le dessert.

Dessert d' Adrien Salavert

Dessert d’ Adrien Salavert

Fleur d’été… un peu, beaucoup, passionnément, à la folie

Pétales chocolat rubis et gel de fleur, mousse vinaigre de miel et cire d’abeille, pollen à saupoudrer sur le dessert selon son envie. Beaucoup de légèreté, un dessert aérien, peu sucré, percutant, en parfaite cohérence avec la cuisine du Chef.

La fin des réjouissances avec le chariot des infusions et les mignardises:

De la précision, une belle identité avec une cuisine qui sonne juste, de la créativité et de belles idées, le Chef David Charrier nous propulse dans son univers en misant sur la richesse de son potager et de tout l’écosystème qui l’entoure. Le résultat est parfaitement abouti, gourmand, d’une précision bluffante.

Avec la même philosophie, le Chef pâtissier Adrien Salavert dresse des desserts originaux et plein de délicatesse.

On y ajoute l’efficacité et la la bienveillance du service sous la direction de l’excellent Guillaume Carpel, et pour compléter le tableau, une carte des vins bien étoffée avec des prix très corrects.
Une exigence décontractée pour une étape d’excellence sur les hauteurs de Saint-Emilion!

Savourer l’instant
Goûter le beau et le bon
Éveiller les sens… C’est un mix de tout ça aux Belles Perdrix de Troplong Mondot, une Table magnifique qui mérite un détour ^^

Les Belles Perdrix
Château Troplong Mondot
33330 Saint-Émilion
Tél: 05 57 55 38 28

Retrouvez-moi sur Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.