Menu

Une semaine en Jordanie: Amman, Jerash et la Route des Rois

Petit pays du Moyen-Orient, la Jordanie a une situation géographique charnière entre le monde occidental et le monde oriental ; coincé entre différentes zones tendues et de conflits (Irak, Syrie, Israël et Arabie saoudite) ce petit royaume hachémite préserve pourtant un côté paisible et de véritables trésors accessibles en toute tranquillité.

En plus des merveilleux vestiges laissés par les civilisations successives, la Jordanie offre aussi les atouts de la Mer morte et de la Mer rouge. Beaucoup de spots intéressants pour un petit pays, que l’on peut découvrir du nord au sud en peu de temps!

Alors, si vous avez envie de vous évader vers une destination dépaysante, pas trop loin mais hautement dépaysante, attachez vos ceintures, on part en Jordanie!

Amman, la capitale de la Jordanie, est une ville grouillante, agitée, avec une circulation assez dingue! On avait déjà loué une voiture mais c’est une ville où le trafic est très dense et y circuler n’est pas vraiment un plaisir 😉

Mosquée du roi Abdallah

On a passé très peu de temps à Amman, mais loin de la vieille ville, on y a perçu un souffle moderne avec une zone piétonne très agréable, le boulevard Abdali.

amman

Rapidement, nous quittons Amman vers le nord, direction Jerash, un site historique à quelques kilomètres de la Syrie.

La cité gréco-romaine de Jerash [Gerasa] est admirablement conservée, avec un théâtre antique, des temples et églises, un hippodrome, des rues pavées bordées de colonnades… de nombreux édifices soutenus par d’imposants piliers, l’exemple même de la planification urbaine romaine.

jerash jordanie

Les premiers vestiges remontent au IIème siècle avant JC, la ville tomba aux mains des romains en 63 avant JC et devint une des 10 principales Cités de l’Empire.

La « Pompéi du Moyen-Orient » mérite incontestablement une visite. Dissimulée sous le sable pendant plusieurs siècles avant d’être découverte et restaurée durant 70 ans, Jerash est fascinante.
Sa grande place est le symbole de la cité antique : ce forum fut certainement le plus grand de l’Empire romain:

forum jerash

Du forum commence la rue des colonnes (cardo maximus) : artère principale de la ville longue de 800 mètres:

Au centre de cette avenue on trouve une importante fontaine magnifiquement conservée, qui servait à alimenter toute la ville en eau : Nymphée:

Dominant Jerash on découvre le théâtre sud édifié sous le règne de l’empereur Domitien en 90 après JC ; il pouvait contenir environ 5000 personnes, et il est encore utilisé de nos jours pour des spectacles, son acoustique étant tout simplement exceptionnelle:

théatre jerash

Après Jerash, on repart au sud d’Amman, par la « Route des Rois ».

Cette route historique est empruntée depuis de millénaires. A l’époque biblique, Moïse, en remontant du Sinaï aurait demandé l’autorisation au roi des Edomites de traverser sa région afin d’accéder à la Terre promise.
Elle fut par la suite empruntée par les Nabatéens, fondateurs de Pétra, par les caravanes qui reliaient la Syrie à l’Arabie, par les Romains, par les croisés qui construisirent des forteresses… et en 2019 par une blogueuse et son mari en 4×4 🙂

La Route des Rois nous fait passer par le Mont Nébo. C’est sur cette petite colline de 800 m d’altitude que Moïse serait mort à l’âge canonique de 120 ans, et qu’il serait enterré. Une basilique fut construite au sommet, et le lieu devint alors un passage obligé à partir du VIIème siècle pour les pèlerins du monde entier.

Mont Nebo Jordanie

Une pierre roulante qui servait de porte fortifiée (je savais que Mick Jagger n’était plus tout jeune, mais je ne pensais pas que c’était à ce point ^^)

Un édifice religieux au sommet du Mont Nébo permet de découvrir de superbes mosaïques représentant des scènes de la vie pastorale. Pour y rentrer, on est prié de laisser ses armes à l’extérieur (comme ça on se sent plus en sécurité  ^^)

A côté du Mont Nébo se situe la petite ville de Madaba, connue pour ses églises et ses superbes mosaïques.

Madaba Jordanie

L’église orthodoxe de Saint-Georges abrite une immense mosaïque appelée Carte de Palestine datant du VIème siècle (à l’origine 21m sur 7 m, actuellement 16 m sur 5 m):

Cette carte de Palestine est considérée comme un joyau de l’histoire car il s’agit de la plus ancienne représentation de la Terre Sainte. On peut dénombrer plus de 150 légendes, tous les noms des villes ont été identifiés. A noter que depuis l’arrivée des GPS, cette carte est beaucoup moins utilisée 🙂

Avant de quitter Madaba vous pourrez acheter dans la rue un petit tapis en souvenir 😉

Reprenons la Route des Rois: on arrive à la forteresse de Kérak, construite par les Croisés.

Kérak Jordanie

Après tout le chemin qu’ils avaient fait pour arriver jusqu’ici, ils étaient encore en pleine forme pour construire des forteresses  tout en haut des pitons… ils étaient courageux au XIIème siècle ^^

On continue notre périple, direction l’incontournable Pétra… ça sera le prochain épisode de ce trip!

Continuons le voyage:
– découverte de Pétra
– le désert du Wadi Rum
Mer Morte et Mer Rouge

Commentaires
  1. MY KY AUBERT | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *