Menu

Patagonie – Puerto Natales, Parc National Torres Del Paine et El Calafate

Le Chili est un pays très diversifié, on quitte à présent le Nord et le désert aride d’Atacama pour s’envoler vers Punta Arenas, ville adossée au détroit de Magellan et qui est un bon point de départ pour découvrir la Patagonie… Impossible de venir au Chili sans passer par la Patagonie! Pour info, nous avons pris un vol de nuit via Santiago, arrivée à 5h45 ce qui permet d’optimiser la journée ^^

Le temps de louer une voiture, et en route vers Puerto Natales en profitant des premiers paysages de la Patagonie…. les grands espaces à perte de vue!

Des longues routes droites, des paysages de « bout du monde », des prairies à perte de vue peuplées avec des moutons qui cohabitent parfois avec des animaux sauvages, en particulier des « Nandou », aussi appelés Suri dans la région des Andes. Ces oiseaux ont la même physionomie que les autruches tout en étant beaucoup plus petits.

On passe à côté de l’aéroport de Puerto Natales au milieu des montagnes… et des vaches:

aéroport Puerto Natales Patagonie

Une beauté sauvage, une région jugée hostile mais un joyau de la nature avec ses nombreux lacs et la proximité des Andes enneigées… grandiose.

On poursuit sur une route du bout du monde ou lacs, lagunes et rivières rythment notre roadtrip.

Un site d’exception au coeur de la Patagonie : le Parc National Torres Del Paine, un parc créé au début des années 60 pour préserver et protéger la biodiversité et les paysages. L’accès est payant (environ 30€/pers), son nom est relatif aux 3 pics « les Torres » (les tours) situés dans le massif « Paine ». Plusieurs pistes sillonnent le Parc National et offrent des panoramas époustouflants, de lacs en lacs, de lagunes en lagunes, avec des couleurs à couper le souffle.

L’Hôtel Lago Grey situé à l’intérieur du Parc était notre point de chute; grâce à une large baie vitrée, on bénéficiait d’une vue époustouflante sur le glacier et le lac Grey où flottent quelques icebergs en fin de vie… c’est onéreux mais fabuleux!

hotel Lago Grey PatagonieLago Grey Patagonia

Après un super petit déjeuner à l’hôtel…

… découverte de plusieurs sites du parc ; les pistes sont très praticables, pour les fans de trekking la nature réserve de belles surprises. Même si vous n’êtes pas des marcheurs chevronnés, faites un petit effort et montez au Mirador « Condor View«  (couvrez-vous, en haut ça souffle fort ^^ ) ; après une petite heure de marche, le spectacle qui s’offre à vos yeux est grandiose, on a du mal à quitter ce spot. Il porte bien son nom, plusieurs condors passent au-dessus de votre tête d’un vol majestueux… magique!

condor patagonie

Pour les plus courageux(ses), on n’hésite pas à se baigner.. l’eau n’était pas chaude en bas des glaciers, ça fouette le sang, but I did it ^^ !

Je ne suis pas la seule à apprécier les eaux fraîches:

On continue vers le lac Pehoé (osteria), toujours des décors de carte postale:

Patagonie

Après la baignade dans des eaux parsemées d’icebergs, on apprécie un chocolat chaud à l’Hôtel Explora (le luxe dans la nature), charme et vue sublime, je vous conseille une petite pause dans ce lieu du bout du monde:

 lac Pehoé Patagonie

Etape ensuite à l’hôtel Weskar Lodge à Puerto Natales (200 $) chambre avec fenêtre double expo:

Après la découverte de la Patagonie du coté chilien, il est facile de passer la frontière pour découvrir la Patagonie coté argentin. La ville d’El Calafate est un stop incontournable pour parcourir le Parc National Los Glaciares, et en particulier l’imposant glacier Perito Moreno : 250km², 30km de long et 170 m de haut avec 74 m émergés.
On peut découvrir l’immensité de ce glacier depuis le lac Argentino dans une embarcation:

glacier Patagonie

Ce glacier avance de 2 mètres par jour… on entend régulièrement des craquements sourds, et on assiste à des morceaux de glace qui tombent lourdement dans le lac ; c’est hyper impressionnant, mais pour autant Perito Moreno est un des rares glaciers qui ne soit pas en recul.

Le bateau au pied du glacier donne une échelle de Perito Moreno:

Le glacier prend de superbes couleurs bleutées…

perito moreno

… et les condors sont toujours présents pour offrir quelques moments magiques:

condor glacier

Après l’excursion au glacier, retour à El Calafate pour se réchauffer en dégustant les bonnes viandes argentines, comme par exemple au restaurant Mi Viejo que l’on avait adoré:

restaurant Mi Viejo

Il ne sous reste plus qu’à quitter El Calafate, et descendre encore plus au sud du continent sud-américain…
Tout au sud même, pour Ushuaïa et la Terre de Feu… voyage à suivre!

Retrouvez quelques étapes de notre voyage Chili/Argentine:

Commentaires
  1. Benoît | Répondre
  2. Benoît | Répondre
    • Chantal Descazeaux | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *