Menu

Blanc-manger réglisse et fruits rouges selon une recette de Michel Portos

Le vrai titre est « Blanc-manger à la réglisse » mais la consistance de ce dessert rappelle vraiment celle d’une mousse à la réglisse. Mais au fait, qu’est ce qu’un « Blanc-manger »?
Le Blanc-manger est un mets très ancien qui a traversé les siècles sans prendre une ride mais qui peut décrire des plats bien différents au fil de l’histoire.
C’est Antonin Carême qui au XIX ème siècle le classe au rang des desserts et qui fait de cet entremets délicat l’ancêtre du bavarois.
On pourrait le comparer à la pannacotta, mais la texture est beaucoup plus mousseuse, une des différences entre le blanc-manger et la pannacotta étant l’ajout de crème fouettée dans la recette.

blanc manger réglisse 1

Le Blanc-manger d’aujourd’hui est une version de Michel Portos ; un bon goût de réglisse associé à la fraîcheur et l’acidulé de quelques fruits frais, une recette simple pour le bonheur des gourmands!

Ingrédients (pour 8 personnes):

250 g de crème fleurette, 10 g de cachous, 3 feuilles de gélatine (6g), 250 g de fromage blanc, 50 g de sucre
2 pamplemousses roses, fruits rouges (framboises, groseilles, myrtilles…)

Préparation:

Faire fondre les cachous au bain-marie dans une cuillerée d’eau. Réhydrater les feuilles de gélatine.

DSC_7746DSC_7748

Essorer les feuilles de gélatine et les ajouter dans la pâte de cachous.
Mélanger le fromage blanc et le sucre. Ajouter le mélange à la réglisse.

DSC_7749DSC_7750

Fouetter la crème fraiche en chantilly et l’incorporer à la préparation réglisse.

DSC_7747DSC_7754

Peler les pamplemousses à vif; prélever les suprêmes et les répartir dans le fond de 8 coupes. Verser le Blanc-manger réglisse par dessus et laisser prendre au frigo.
Au moment de servir, déposer quelques fruits rouges sur le dessus.
Régalez-vous!

blanc manger réglisse 3

imprimante Blanc-manger réglisse et fruits rouges

Commentaires
  1. Jackie | Répondre
  2. Flo | Répondre
  3. Geneviève | Répondre
    • Chantal Descazeaux | Répondre
      • Françoise | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *