Menu

Découvrir Naples et l’Ile de Procida

Naples est la plus grande ville d’Italie du sud, et c’est aussi le point de départ parfait pour aller découvrir quelques iles proches, dont l’Ile de Procida, et la magnifique côte amalfitaine dans une ambiance dolce vita.
Capitale de la région de Campanie dans le sud-ouest de l’Italie, la ville de Naples s’étend au bord de la méditerranée dans une baie splendide dominée par le Vésuve, et on peut combiner agréablement son séjour napolitain avec une balade sur l’île toute proche de Procida, une des plus belles îles de la baie (plus authentique que Capri devenue un peu trop touristique…).

Le quartier historique de Naples, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco est vraiment plein de charme et grouille d’activités ; flâner, découvrir, se perdre dans les ruelles étroites (les vicis), marcher pour s’immerger dans une atmosphère bouillonnante au milieu des églises, des palais baroques… et des odeurs de pizza ^^

Pas de programme défini ou de parcours préétabli… juste laisser faire le hasard pendant quelques heures pour s’imprégner de l’ambiance locale avec le linge suspendu aux fenêtres, les scooters omni présents, les épiceries avec les bons produits italiens…

Galleria Umberto avec ces voûtes et son dôme en verre à structure métallique

Pour avoir la plus belle vue de Naples, il faut monter sur la colline du Vomero (funiculaire depuis la station Augusteo), et là, la vue sur la baie de Naples et le Vésuve est magique!

Et puis il y a Procida, accessible en seulement 40/45 minutes de ferry, où l’on peut partir pour une journée au calme de l’agitation napolitaine. A noter qu’il y a quelques petits hôtels si vous souhaitez y passer quelques jours.

Procida est la plus petite des 3 îles au large de Naples ; Capri la plus touristique, Ischia la plus grande (on n’a pas eu le temps d’y aller, mais apparemment c’est très joli) et Procida qui charme par son authenticité, sans tourisme de masse. L’île est petite – environ 4 km2 – et on peut tout découvrir à pied.
Ici, on découvre des petits villages colorés adossés à flanc de collines, le terme de Dolce Vita prend toute sa signification, on y farniente, on adore ses façades colorées à la chaux et on découvre les petites criques accessibles par de longs escaliers.

  

  

Au sud de l’île, Chiaiolella, sa plage, ses rochers… et une pause lunch 😉

Coricella

Citronniers partout sur l’ile:

Après Procida, direction la Côte Amalfitaine, avec un petit stop au Vésuve:

baie de Naples

Et pour découvrir la magnifique côte Amalfitaine, rendez-vous au prochain acte 😉

Commentaires
  1. MClaude 47 | Répondre
  2. my ky | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *