Menu

Chocolaterie Saunion – Bordeaux – Thierry Lalet

Si vous êtes bordelais et si vous êtes amateurs de chocolat, vous connaissez forcément la chocolaterie Saunion.  A ses débuts, à la fin du 19ème siècle, Manuel Saunion achète la boutique « La confiserie bordelaise » et ouvre le 1er magasin Saunion en 1893.

A cette époque on parle surtout de confiseries, sucres cuits, bonbons, le chocolat arrivera beaucoup plus tard. C’est avec l’industrialisation de la confiserie que M. Saunion s’orientera vers le chocolat.

La boutique Saunion est une histoire de famille, et aujourd’hui c’est Thierry Lalet , 4ème génération, qui excelle dans son métier de chocolatier au sein de cette enseigne.

La chocolaterie Saunion est tout d’abord renommée pour sa traditionnelle guinette dans les années 1920: une cerise fraîche (guigne) macérée dans du Kirsch puis enrobée dans un chocolat noir.

Ce produit intergénération n’a plus vraiment d’identité locale aujourd’hui. La célèbre guinette va ensuite être déclinée en « Clémenceau », cerise confite au rhum avec un enrobage au lait… à vous de choisir en sachant que la Clémenceau se conservera plus longtemps que la Guinette.

Si je vous parle de l’histoire de cette belle Maison bordelaise, c’est  parce que Thierry Lalet est un chocolatier talentueux mais aussi parce qu’il a eu la gentillesse de me proposer une petite visite dans ses coulisses et de pousser la porte de son Labo juste à côté de sa boutique.

En plein centre ville, le labo se divise en plusieurs pièces; tout d’abord Thierry me fait découvrir l’espace dédié aux « intérieurs » de chocolats: ganaches, pralinés…

Des odeurs de chocolat, de cacao, des chocolats fabriqué de manière complètement artisanale, des gestes précis, ici la machine n’a pas remplacé l’homme!

Sur la chaine finale des chocolats, une tête connue: c’est Hassna, charmante participante bordelaise de Masterchef, passionnée de chocolat, qui donne le coup de fourchette obligatoire sur l’enrobage final !

Parmi toutes les friandises, il y a l’incontournable « châtaigne »: un coeur en pâte d’amande, des morceaux de noix, un 1er enrobage chocolat noir, une enveloppe en pâte d’amande  et un dernier enrobage de chocolat au lait… Avouez que c’est difficile de ne pas craquer!

Allez, c’est bientôt la période des fêtes, on a le droit de se faire un peu plaisir 🙂

Chocolaterie Saunion
56 cours Georges Clémenceau
33000 Bordeaux
tél: 05 56 48 05 75

Retrouvez-moi sur Instagram
Commentaires
  1. argone | Répondre
  2. Flo | Répondre
  3. doc rapaud marie claude | Répondre
    • Chantal | Répondre
  4. virginie buvat-thomann | Répondre
  5. Clémentine | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *