Menu

Katmandou : que voir en 3 jours?

Fin février nous sommes partis à la découverte du Népal… c’était il y a seulement 2 mois… mais cela semble une éternité quand on voit comme la situation a changé sur la planète! Alors puisque maintenant nous sommes tous confinés, je vous emmène vous évader un petit peu ^^

Quand on dit que l’on part au Népal, on vous répond immédiatement : « Ah, tu pars faire un trek ?»
Alors il faut savoir qu’on peut aller au Népal sans faire de trek, il y a beaucoup de choses à découvrir, le Népal est un pays hyper dépaysant, riche culturellement et émotionnellement, nous y avons passé 9 jours et on a adoré.

Katmandou, la capitale du Népal, est bien connue pour son fourmillement de population et sa pollution. Alors oui, ça grouille, on rêve d’une bonne douche après avoir déambulé dans les rues poussiéreuses, mais cette ville est vraiment atypique, étonnante, fascinante… et attachante.

C’est parti donc pour une première journée à la découverte de Katmandou!
Routes défoncées, concert de Klaxons, circulation démente et chaotique dans tous les sens, mais toujours des visages souriants.

Thamel, le quartier touristique où de nombreux hôtels sont regroupés, reste néanmoins intéressant et typique, et surtout sa situation géographique vous permettra de rejoindre facilement à pied des lieux incontournables de la ville.
Au sud de Thamel, il faut absolument traîner dans le quartier d’Asan Tole avec ses étals, ses ruelles minuscules où 2 motos ont du mal à se croiser, et ses nombreuses échoppes en tous genres.

 

 

 

 

Déambuler dans les ruelles pour s’imprégner de l’ambiance, découvrir les nombreuses échoppes minuscules mais remplies telles des cavernes d’Ali Baba, découvrir le boucher ou encore poissonnier de quartier en ayant parfois le cœur bien accroché… bref la vraie vie à Katmandou.

 

Un grand bazar à ciel ouvert, un enchevêtrement de rues où se mélangent épices, tissus colorés, vélos, ….

 

 

Vélo Rickshaw (tricycle), enchevêtrement de fils électriques… c’est aussi ça Katmandou! 

En poursuivant plus au sud, on trouve le centre historique de Katmandou : Durbar Square (1000 rps l’entrée = 8 € avec possibilité de transformer le droit d’entrée en pass pour y revenir sans surcoût). C’est un excellent point de départ pour une 1ère approche de Katmandou avec plusieurs temples dont le plus vieil édifice de la vallée de Katmandou.

 

Le Durbar Square de Katmandou était le lieu où les rois étaient couronnés et constituait le centre des événements impériaux. Trois places principales reliées entre elles, des temples, des statues, des édifices religieux… des odeurs d’encens et des chants om mani padme hum omniprésents.

Les dégâts causés par le terrible tremblement de terre de 2015 sont toujours bien visibles:

Des sadhus prennent la pause pour quelques roupies:

Un incontournable à visiter à Katmandou: Swayambhunath ou Temple des Singes à l’ouest de la ville, un mélange bouddhiste et hindouiste un lieu vénéré de tous.
Perché sur une colline à l’ouest de Katmandou, Swayambhunath est accessible à pied depuis Thamel (environ 25 minutes), après avoir traversé le fleuve Bishnumati.

Un nombre impressionnant de singes peuplent ce lieu sacré qui est un des lieux de culte les plus anciens de la vallée de Katmandou (Vème siècle). Visible à de nombreux kilomètres, on ne peut rater la coupole blanche de Swayambhunath.

 

Swayambhunath

Temple des singes, Swayambhunath – Katmandou

Si Swayambhunath porte aussi le nom de Temple des Singes, ce n’est pas par hasard, ils pullulent ici!

Bien que Swayambhunath soit un lieu bouddhiste, c’est aussi un endroit vénéré par de nombreux hindous qui y viennent en pèlerinage.
En haut du grand escalier se tient un vajra géant – « Dorje doré »- symbole de la pérennité de la doctrine bouddhiste encadré par 2 lions qui gardent l’entrée.

Au milieu des odeurs d’encens et en tournant autour de la Stupa (n’oubliez pas, toujours dans le sens des aiguilles d’une montre ^^), on découvre des Temples, monastères, petits sanctuaires…

Swayambhunath

On continue ensuite avec la visite de Kirtipur, dans la banlieue sud-ouest de Katmandou. Située tout près de la capitale (environ 5 kms), Kirtipur étonne par son calme et la sérénité qui s’en dégage… cette ville semble immuable et on semble être très loin de la ville grouillante de Katmandou! La ville a été longtemps laissé à l’abandon, et du coup, le tourisme ne s’y est pas développé.

Perchée sur une colline, Kirtipur bénéficie d’une vue superbe sur la capitale depuis le Temple de Uma Maheshvara:

 

Le temps semble s’être arrêté à Kirtipur. Ici, pas de touriste, les habitants sont fermiers, marchands ou artisans.
En arpentant la ville, on découvre d’impressionnants temples médiévaux disséminés dans des ruelles, des anciennes demeures princières, des portes ciselés avec précision…

Kirtipur

 

Kirtipur

Temple Uma Maheshvara, dédié à Ganesh

A l’écart des grands itinéraires touristiques, Kirtipur a été un vrai coup de cœur!

Mais toute la vallée de Katmandou regorge aussi de richesses architecturales impressionnantes… histoire à suivre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *