Menu Menu

Dîner au restaurant L’Evo, 4 toques G&M, et découverte de la région Toyama et Kanazawa, Gault & Millau Japon

La seconde étape du Gault & Millau Tour Japon passait par Toyama et Kanazawa, toujours dans la province d’Hokuriku sur l’île principale de Honshû.
De par sa situation géographique privilégiée, Toyama offre aux amoureux de la Gastronomie une palette de saveurs très riche et diversifiée avec un large panel des produits du terroir.

Cette étape a aussi été l’occasion d’un superbe repas au restaurant L’Evo (17/20 et 4 toques au Gault&Millau) dans un magnifique établissement, le River Retraet Garaku.

L1090833L1090835restaurant L'Evo (1)

On découvre le Menu avec les couverts judicieusement placés dans un tiroir sous la table, à l’emplacement de chaque convive…

restaurant L'Evo (7)

restaurant L'Evo (9)

A l’énoncé du Menu, la surprise va être totale 🙂

restaurant L'Evo (3)restaurant L'Evo (2)restaurant L'Evo (29)restaurant L'Evo (15)

Les arts de la table sont particulièrement esthétiques, l’artisanat dans la région d’ Hokuriku étant très riche. La beauté de la vaisselle et des différents ustensiles retient l’attention, chaque contenant est choisi avec soin, il y a toujours une parfaite harmonie entre le plat utilisé et l’ingrédient.

Des mises en bouches pour commencer:

restaurant L'Evo (4)

restaurant L'Evo (5)

restaurant L'Evo (6)

Les nombreux plats du Menu s’enchaînent ensuite avec régularité. Un accord mets/vins/saké se déroule tout au long du repas.
Je ne ferai pas une description détaillée de chaque plat, mais la finesse et l’équilibre sont omniprésents, et les 5 sens sont toujours en éveil.

restaurant L'Evo (8)

Coming of early summer

restaurant L'Evo (11)

Pike conger of Yokota (un souvenir d’une sorte de mozarella et d’un goût de concombre… absolument excellent)

restaurant L'Evo (12)restaurant L'Evo (13)restaurant L'Evo (14)

restaurant L'Evo (16)

Japanese Ivory Shell of Imizu (un coquillage que l’on trouve uniquement dans la baie de Toyama, très rare et délicieux)

restaurant L'Evo (17)

restaurant L'Evo (20)restaurant L'Evo (21)

Virgin egg

restaurant L'Evo (23)restaurant L'Evo (24)restaurant L'Evo (25)restaurant L'Evo (26)

L’Evo Chicken (plat signature du Chef, les pattes du jeune poulet sont marinées dans un mélange à base de saké puis cuites sur la braise).

restaurant L'Evo (27)

Stonfish of Iwase (un poisson local)

restaurant L'Evo (28)

Yong venison of Kurobe (cerf et légumes de la montagne… On retrouve toujours la richesse de la Nature environnante)

restaurant L'Evo (30)

restaurant L'Evo (31)

Aloe of Takaoka

restaurant L'Evo (32)

Stawberry of Futyu

Rencontre avec le Chef Eiji Taniguchi et sa brigade:

restaurant L'Evo (33)restaurant L'Evo (34)

En parfaite osmose entre la Nature  et l’Homme, la Gastronomie japonaise privilégie le goût de l’authentique et la qualité des aliments; Toyama brille une nouvelle fois par la richesse de son terroir et le très large éventail de ses produits.

Poursuivons ensuite par la visite de l’établissement et de quelques chambres luxueuses avec vue sur le lac:

 River Retraet Garaku. River Retraet Garaku. River Retraet Garaku. River Retraet Garaku.

Un petit Paradis pour se détendre en mode Zen-attitude.

La nouvelle conférence de Presse dans cette préfecture a eu lieu dans l’établissement même du River Retraet Garaku.

Gault & Millau Japon (9)

Coup de projecteur sur la région et sur le Guide Blanc Japon spécial Hokuriku.

La région de Toyama est cernée par les montagnes sur 3 côtés, et les plaines s’ouvrent sur une magnifique baie qui se révèle être un véritable réservoir à poissons.
Une profondeur maritime de 1000 mètres, un sommet culminant non loin à 3000 mètres,  un dénivelé très important puisqu’il n’y a que 40 kms  de la mer à la montagne… des facteurs qui garantissent une eau très pure et fraîche qui descend rapidement du haut des montagnes jusque dans la vallée, donc des terres très fertiles… d’où un riz d’excellente qualité ( le riz koshihikari en particulier, un riz d’exception très apprécié au Japon )… d’où un saké excellent… Bref une richesse naturelle et une diversité de produits dont la province de Toyama est plutôt fière.

La baie de Toyama est un lieu de pêche parmi les plus abondants du monde avec de nombreuses variétés de poissons, crabes, crevettes, coquillages… un vivier naturel avec plus de 500 espèces y vivent et garantissent une fraîcheur extrême.

On visitera ensuite un Ryokan, style B&B où l’hospitalité est omniprésente : l’auberge Makinooto:

Auberge MakinootoAuberge MakinootoAuberge MakinootoAuberge MakinootoAuberge MakinootoAuberge Makinooto

A propos d’hospitalité, précisons qu’au Japon on ne peut qu’expérimenter l’ Omotenashi, l’hospitalité traditionnelle profondément ancrée dans la culture niponne.
L’ Omotenashi ne se résume pas, c’est très difficile à définir. Cet esprit est palpable au quotidien et réunit entre autre la sensibilité, l’honnêteté, le respect, la sincérité, la bienveillance… des valeurs morales fondamentales. Si vous allez au Japon, vous comprendrez de suite ^_^

Une petite promenade by night dans la vieille ville de Kanazawa pour terminer; les anciennes maisons en bois sont magnifiques et rappellent incontestablement la ville touristique de Kyoto:

Kanazawa

Parmi celles ci, une maison qui a été construite autour d’un arbre, et dans laquelle nous avons fait une petite pause autour d’un verre de saké:

KanasawaKanasawaKanasawaL1090893

L’expérience va se poursuivre dans cette région d’Hokuriku avec le Gault & Millau Tour… A bientôt pour découvrir l’Art de la feuille d’or à Kanazawa!

Retrouvez-moi sur Instagram
Commentaires
  1. Claudine | Répondre
  2. Lo | Répondre
    • Chantal Descazeaux | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.