Menu Menu

Gault & Millau Tour au Japon – Hokuriku – Fukui




L’année 2017 avait déjà été marquée par Gault & Millau au Japon avec la sortie de la 1ère édition lancée au Japon dès le 2 Décembre 2016.
Le célèbre Guide Jaune est maintenant présent dans 16 pays dans le monde et continue de se focaliser avec dynamisme sur le Terroir et l’Innovation. « Dénicheur de talents », le Gault & Millau œuvre activement afin de mettre en avant les Chefs, les Producteurs et tout ce qui gravite autour de la Gastronomie (Arts de la Table, savoir-faire,…)

Fin Juin, j’ai eu l’immense plaisir d’être invitée à suivre le 1er Gault & Millau Tour au Japon pour le pré-lancement du 1er Guide blanc – White Guide – au Japon; de la même manière que son homologue français, c’est un Guide local qui se spécialise dans différentes régions du Japon et qui se focalise sur différents matériaux, producteurs, hôtels et Ryokan, restaurants…
En Janvier 2018 sortira ce 1er Guide Blanc, 1er d’une série, et ce sera un zoom sur la région d’Hokuriku pour commencer.

Pour expliquer le but de ce nouveau Guide, des Conférences de Presse se sont déroulées chaque jour dans les différentes Préfectures de la région d’Hokuriku en présence des Gouverneurs, et de nombreux médias et professionnels ; brillamment orchestrées par  Hervé Couraye (Président de Gault & Millau Japon) et par Mr Miyagawa (Chef Editeur G&M Japon), ce fut des moments riches en rencontres et en échanges! Merci à Clara Bodin (Ambassadrice GM Japon et traductrice) qui m’a permis de suivre les dialogues ^_^

Gault et Millau Japon (4)Gault et Millau Japon (7)Gault et Millau Japon (11)Gault et Millau Japon (3)Gault et Millau Japon (15)

Avec Shunji Miyagawa, Chef Editeur du G&M Japon, Hervé Couraye, Président du G&M Japon et Clara Bodin ambassadrice G&M Japon.

L1090719L1090725

L1090716L1100217

Hors des circuits touristiques habituels et préservée du tourisme de masse, Hokuriku est aussi appelé « La Terre du Nord » et l’on compare souvent cette région à nos terres bretonnes.
La région d’ Hokuriku est située au Centre Ouest de l’Ile principale de Honshû, et pour ce 1 er Tour, le Gault & Millau Tour a fait successivement étape à Fukui, à Ishikawa/Kanazawa, à Toyama et dans la péninsule de Noto, afin de rassembler et promouvoir la profession .
Objectifs : mise à l’honneur du Terroir mais aussi des territoires avec un coup de projecteur sur les établissements, la qualité des produits, l’authenticité et le savoir faire nippon.

Avec le Guide Blanc pour Hokuriku, c’est une opportunité d’ouverture au tourisme gastronomique qui se met en place.
Ce sera le 1er Guide bilingue japonais/anglais, qui vise aussi bien les japonais que les touristes étrangers. Gault&Millau joue à fond la scène internationale et il y aura également une application internationale sur Smartphone.
Facilement accessible avec le train grande vitesse Shinkansen, cette région est un lieu d’exception classé au patrimoine historique ; avec les bonnes adresses du « White Guide », il vous sera plus facile de mettre en place votre itinéraire touristique ^_^

Pour débuter ce Tour, 1ère escale dans la Préfecture de Fukui dans le très bel établissement Kaikatei Sou-an.

Gault et Millau Tour Japon

Une cuisine axée sur les produits locaux de qualité, jouant sur un large éventail grâce à la proximité des montagnes et de la mer.

Gault et Millau Japon (17)Gault et Millau Japon (16)Kaikatei Sou-anGault et Millau Japon (20)Gault et Millau Japon (21)Gault et Millau Japon (22)Gault et Millau Japon (23)Gault et Millau Japon (19)Gault et Millau Japon (24)

Succession de petits plats d’une grande finesse jouant toujours sur l’ esthétique, une technique maîtrisée, tout est étudié pour séduire et illustrer parfaitement la culture japonaise. Je vous fais grâce des intitulés en japonais 🙂

Pour le plaisir des yeux, on admire quelques superbes pièces d’artisanat traditionnel comme par exemple ces céramiques ou des tentures en papier washi:

céramiques Japoncéramiques Japon

L1090416

Les japonais sont bien connus pour leur savoir-faire exceptionnel dans l’Art de la coutellerie et parmi les « richesses » de Fukui, on se doit de citer l’entreprise familiale de coutellerie des Frères Takamura installée dans la ville d’Echizen. Les couteaux Takamura sont réputés parmi les meilleures lames japonaises, mais je ne vous en dis pas plus, la forge fera l’objet d’un prochain article qui lui sera entièrement consacré… sachez juste que pour certains modèles il peut y avoir jusqu’à 2 ans d’attente!

couteaux japonaisTakamura

Gault & Millau aime le terroir et les produits… A Awara, les tomates « rubis de Koschi » sont garanties sans pesticide et la carapace des crabes sert de fertilisant ; chair ferme, et juteuse, son gabarit est parfaitement calibré et son goût est remarquable.

 L1090516

rubis de Koschirubis de Koschi

Située en bordure de la mer du Japon, les produits de la mer sont rois et un petit stop au Fish Market de Sakai s’impose avec une vente à la criée qui vaut son pesant d’or!

Fish Market SakaiFish Market SakaiFish Market SakaiFish Market Sakai

 

 

Pour terminer cette étape à Fukui, on reste dans l’esprit Tradition, Hospitalité et Gastronomie avec un établissement haut de gamme Beniya Ryokan .
Les Ryokan sont des auberges japonaises typiques, des lieux de Bien-être et d’harmonie avec une cuisine et des coutumes traditionnelles.

Tout comme dans les maisons japonaises, il faut se déchausser à l’entrée et enfiler les chaussons fournis par le Ryokan.

Beniya RyokanBeniya RyokanBeniya Ryokan

On découvre ensuite la chambre de style japonais (washitsu) avec un sol en tatami, portes coulissantes en papier… notre chambre avait son propre bain d’eau de source chaude Onsen avec vue sur un petit jardin japonais … confort optimal 😉
Une vraie maison de poupée !

Généralement le dîner et le petit déjeuner sont inclus, on n’a pas failli à la tradition 🙂

Beniya RyokanBeniya RyokanBeniya Ryokan

 Un repas dans l’art traditionnel japonais… cuisine Kaiseki servie sur des céramiques artisanales. Une cuisine du détail alliant délicatesse du dressage, qualité des produits et finesse des techniques culinaires.

Beniya RyokanBeniya RyokanBeniya RyokanBeniya RyokanBeniya RyokanBeniya RyokanBeniya RyokanBeniya RyokanBeniya RyokanBeniya RyokanBeniya RyokanBeniya RyokanBeniya Ryokan

Le lendemain matin, le petit déjeuner fut aussi un grand moment:

Beniya RyokanBeniya RyokanBeniya RyokanBeniya RyokanBeniya Ryokan

Pour Gault & Millau , la gourmandise est un moyen de stimuler l’offre touristique en valorisant et en faisant la promotion de la gastronomie populaire, de la gastronomie de terroir et de celle des bons produits…

Alors après cette 1ère étape, je vous ferai découvrir quelques autres pépites de cette superbe région d’Hokuriku , une région dont on tombe très vite amoureux!

Retrouvez-moi sur Instagram
Commentaires
  1. Samia | Répondre
    • Chantal Descazeaux | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.